Pages
Adsense

Supercoupe d’Espagne : Guernica et Salamanque s’affronteront dans une finale inédite

Share Button

Roso BUCH a été sans pitié face à ses anciennes coéquipières © NPhoto-Alberto NEVADO/FEB

 

Demi-finales (12/09/2020) :

Guernica Valence 68-62 a. p.
Gérone Salamanque 74-78

 

Hier, le basketball féminin faisait son grand retour outre-Pyrénées avec le coup d’envoi de la Supercoupe d’Espagne, mettant aux prises 4 équipes, qui se sont réunies à Bilbao dans une salle sans public compte tenu des mesures liées à la pandémie de coronavirus.

Et la compétition a débuté par une sensation puisque lors de la première demi-finale, Valence, qui a pourtant bâti un effectif de haute volée durant l’intersaison, s’est fait sortir après prolongation par une vaillante formation de Guernica qui n’a rien lâché (42-43, 30′) et qui, ironie du sort, a su s’appuyer sur une ancienne pensionnaire de l’équipe valencienne, Roso BUCH (20 points, 7 passes décisives) pour accélérer le mouvement quand il le fallait et l’emporter face à Laura GIL (14 points, 7 rebonds) et ses coéquipières, qui ont manqué d’adresse à l’extérieur de la raquette (18% contre 33%). Les Basques disputeront donc la première finale de Supercoupe dans l’histoire du club.

Elles seront ainsi opposées à un habitué de ces grands rendez-vous, Salamanque qui, plus tard dans la soirée, a fait tomber son éternel rival, qui plus est tenant du titre, Gérone. Et comme on pouvait s’y attendre, les 2 grosses écuries ont été à couteaux tirés dès les premières minutes (17-17, 10′), Frida ELDEBRINK (21 points, 4 passes décisives) pour les Catalanes répondant parfaitement à Karlie SAMUELSON (14 points, 3 rebonds) qui, pour l’instant, évolue sans sa soeur Katie Lou, toujours en WNBA. Avant la pause, les protégées d’Eric SURIS, dont c’était l’anniversaire vendredi, menaient d’une courte tête (37-33). Mais cette avance de 4 unités était bien trop courte ! Car en face, Emese HOF (16 points, 9 rebonds) et ses troupes revenaient dans le coup (56-57, 30′). A cet instant de la partie, bon courage à celui ou celle qui allait être capable de désigner le nom du vainqueur. Il a pour cela fallu attendre les 2 dernières minutes de jeu pour voir les filles de Roberto IÑIGUEZ se détacher définitivement et l’emporter au mental.

Finale (13/09/2020) :

Guernica Salamanque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,434 seconds. Stats plugin by www.blog.ca