Pages
Adsense

Ligue 2 : Graffenstaden remporte le derby du Grand-Est, Chartres seul leader

Share Button

Victoria MAJEKODUNMI et la SIG ont remporté le derby du Grand-Est © Alain RAUSCHER

 

Résultats de la journée 4 du 18 octobre 2020 :

Calais Aulnoye-Aymeries 59-72
Graffenstaden Reims 64-59
Mondeville La Tronche-Meylan 63-61
Montbrison Chartres 53-91
Rezé Angers 60-64
Toulouse INSEP 69-44

 

Classement :

1. Chartres 8Pts 4m
2. Reims 7Pts 4m
3. Aulnoye-Aymeries 7Pts 4m
4. Mondeville 7Pts 4m
5. Angers 6Pts 3m
6. Montbrison 6Pts 4m
7. Graffenstaden 5Pts 3m
8. Toulouse 4Pts 3m
9. Calais 4Pts 4m
10. INSEP 4Pts 4m
11. Rezé 3Pts 3m
12. La Tronche-Meylan 2Pts 2m

 

Comme attendu, les différents derbys de ce samedi soir en Ligue 2 ont donné lieu à de beaux spectacles. Ainsi, dans les Hauts-de-France, Calais, qui était de nouveau au complet, a tenu tête à Aulnoye-Aymeries, notamment en première période (34-32, 20′). Mais ensuite, une Shanavia DOWDELL pour qui les qualificatifs commencent à nous manquer (21 points, 24 rebonds) a permis aux Aulnésiennes de se montrer plus incisives et d’inverser la tendance pour finalement l’emporter dans la salle Calypso. Cette victoire permet aux filles de Mickaël PETIPA de retrouver le podium.

Dans le Grand-Est, Graffenstaden a réussi une très belle performance en se payant la tête de son voisin, Reims. Après un premier quart-temps serré (19-19, 10′), Victoria MAJEKODUNMI (17 points, 4 interceptions) et les Alsaciennes ont accéléré le tempo pour mener d’une courte tête à la pause (34-28, 20′). En seconde période, Shenita LANDRY (14 points, 5 rebonds) et les Champenoises ont tenté de redresser la barre mais il leur a manqué un petit quelque chose et surtout de la réussite à l’extérieur de la raquette (18% même si la SIG n’a guère fait mieux avec 22%) pour espérer commettre un hold-up dans la banlieue strasbourgeoise.

La défaite rémoise fait les affaires de Chartres, qui s’est fait plaisir loin de ses bases. En déplacement dans la Loire, Joelly BELLEKA (23 points, 4 rebonds) et ses coéquipières ont rapidement pris le dessus (28-37, 20′) sur un adversaire en manque de concentration, à l’image de ses 24 ballons perdus sur l’ensemble du match. En fin de match, les protégées de Benoît MARTY ont même enfoncé le clou encore davantage en passant un cinglant 20-6 qui leur permettait de décrocher un large succès et, par la même occasion, de s’installer seules sur le fauteuil de leader.

Le troisième et dernier derby de cette quatrième journée de Ligue 2 a vu Rezé et Angers ne se faire aucun cadeau. Mais après une première période au coude à coude (34-34, 20′), Kankou COULIBALY (28 points, 12 rebonds) a permis aux Angevines de hausser leur niveau de jeu. En face, Rezé a accusé le coup dans le troisième quart (40-48, 30′) et ta tenté de se redresser en fin de match, sous l’impulsion de Mariama DARAMY (18 points, 9 rebonds) et Kimberley PIERRE-LOUIS (17 points, 8 rebonds), en vain.

Il ne s’agissait pas d’un derby mais c’était tout aussi tendu entre Mondeville et La Tronche-Meylan ! D’un côté, l’USOM avait à coeur de rester sur une bonne dynamique et de l’autre, le BCTM voulait vraiment lancer sa saison. Là encore, les deux formations ont d’ailleurs mis du temps à se départager (26-25, 20′). Mais en s’appuyant sur une Vaciana GOMIS en grande forme (20 points, 3 rebonds), les Mondevillaises ont repris une courte avance avant d’aborder les 10 dernières minutes (44-41, 30′), laissant augurer un dernier quart sans pitié. Promesse tenue puisqu’à 24 secondes de la fin, on assistait encore à un score de parité dans la Halle BEREGOVOY (61-61), jusqu’à ce que Vaciana GOMIS ne prenne ses responsabilités à 14 secondes du buzzer final pour marquer en lay-up et offrir la victoire aux siennes.

Quelques jours après sa défaite à Reims en match en retard (73-65), Toulouse a retrouvé le chemin de la victoire. Face à l’INSEP, Noémie BROCHANT (15 points, 13 rebonds) et ses partenaires n’ont pas mis très longtemps à montrer qui étaient les patronnes dans le Gymnase COMPANS CAFFARELLI (ou Petit Palais des Sports) puisqu’après 10 minutes de jeu, elles menaient déjà 26-8. A plusieurs reprises, les jeunes du Centre Fédéral ont tenté d’éteindre l’incendie mais l’avance prise auparavant par les Toulousaines en début de match leur a suffi pour s’imposer avec la manière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,660 seconds. Stats plugin by www.blog.ca