Pages
Adsense

Ligue 2 : Angers et Toulouse s’imposent dans la douleur, Reims et Aulnoye-Aymeries en confiance, Mondeville se relance

Share Button

Touty GANDEGA et les Angevines sont venues à bout de la SIG, non sans mal © Franck ANDERSON

 

Résultats de la journée 16 du 20 février 2021 :

INSEP Calais 55-72
Montbrison Reims 74-82
Graffenstaden Angers 59-62
Mondeville Chartres 80-70
Rezé Aulnoye-Aymeries 67-79
Toulouse La Tronche-Meylan 73-69

 

Classement :

1. Angers 28Pts 15m
2. Reims 28Pts 16m
3. Aulnoye-Aymeries 27Pts 15m
4. Toulouse 26Pts 15m
5. Mondeville 25Pts 16m
6. Chartres 24Pts 16m
7. Graffenstaden 24Pts 16m
8. La Tronche-Meylan 21Pts 16m
9. Montbrison 21Pts 16m
10. Calais 21Pts 16m
11. Rezé 19Pts 15m
12. INSEP 18Pts 16m

 

Contrat rempli pour Calais ! En déplacement dans la capitale hier après-midi, le COB est en effet allé faire le métier sans sourciller sur le terrain de l’INSEP en s’appuyant sur un duo de choc composé de Fleur DEVILLERS (21 points, 6 rebonds) et Shelby SAINT-JUSTE (22 points, 6 rebonds), et en prenant définitivement le large dans le troisième quart-temps (42-62, 30′) face à Sara ROUMY (15 points à 62%) et ses partenaires qui n’avaient pourtant pas démérité en première période (29-39, 20′).

Un peu plus tard, en début de soirée, Reims a failli se perdre dans le Forez. Car en face, Tina TREBEC (19 points, 5 rebonds) et le Montbrison ont donné beaucoup de fil à retordre aux champenoises, notamment au terme d’une première mi-temps où tout était encore possible (40-43, 20′). Mais pour ne pas se faire surprendre, Shenita LANDRY (19 points, 7 rebonds) et ses coéquipières (en plus de l’Américaine, 3 autres joueuses ont inscrit 15 points et plus) ont su accélérer quand il le fallait pour l’emporter de peu mais l’emporter quand même.

Comme on pouvait s’y attendre, c’était encore plus serré entre Graffenstaden et Angers. D’entrée de jeu et bien que privée de Stephany SKRBA, la SIG a en effet pris les devants, sous l’impulsion de Victoria MAJEKODUNMI (15 points, 5 rebonds) pour mener déjà de 7 longueurs après 10 minutes de jeu (17-10, 10′). Pas de quoi inquiéter toutefois Touty GANDEGA (17 points, 3 passes décisives) et les siennes, qui se sont remises dans le sens de la marche avant la pause (22-29, 20′). En seconde période, les 2 équipes se sont rendu coup pour coup. Mais dans la dernière minute, alors que la SIG comptait un tout petit point d’avance (59-58, 39′), c’est justement Miss GANDEGA qui, en provoquant des fautes adverses, s’est retrouvée à 2 reprises sur la ligne des lancers francs, exercice dans lequel elle n’a pas flanché et a offert la victoire aux Angevines qui, du coup, restent sur le fauteuil de leader.

Joli coup également pour Mondeville ! Quelques jours après s’être fait surprendre par Montbrison (75-82 a. p.), les Normandes ont su se relever pour se payer la tête d’un concurrent au classement, Chartres. Pour cela, Jodie CORNELIE-SIGMUNDOVA (26 points, 13 rebonds) ont su prendre le match par le bon bout (18-11, 10′). Il a fallu attendre le troisième quart-temps pour voir Kékelly ELENGA (20 points, 6 rebonds) relancer ses troupes, bien aidée par Binta DRAME (14 points à 66%), afin de repasser devant au tableau d’affichage (55-56, 30′). A un peu plus de 3 minutes du buzzer final, alors que Mondeville menait de nouveau au score, Joelly BELLEKA (11 points, 5 passes décisives) plantait un panier à 3 points pour revenir à -4 (73-69, 37′). C’est à cet instant que la paire CORNELIE-SIGMUNDOVA-DRAME a su prendre ses responsabilités pour enfoncer le clou et permettre à l’USOM de s’imposer.

Dans les deux derniers matches de la soirée, la logique du classement a été respectée. Ainsi, même si ça n’a pas été de tout repos, Aulnoye-Aymeries a su se défaire de Rezé. Malgré une Florine BASQUE visiblement ravie d’accueillir ses anciennes coéquipières (21 points, 7 rebonds), et bien aidée par Mariama DARAMY (22 points, 3 rebonds), les Rezéennes ont payé cash leur trou d’air consenti dans le deuxième quart (13-24) et n’ont ensuite pas pu revenir à la hauteur de l’ASA, qui s’est appuyé sur un collectif bien huilé au sein duquel on note les performances d’Elise PRODHOMME (18 points, 6 rebonds), Shanavia DOWDELL (17 points, 15 rebonds), Stépha M’BAYE (17 points, 3 passes décisives), mais aussi Sabrine BOUZENNA et Anne-Lise MIPOKA (11 points chacune).

Un autre gros morceau de cette Ligue 2 a eu encore plus de mal à se défaire de son adversaire du soir. Il s’agit de Toulouse qui, à domicile, a dû batailler pour venir à bout de La Tronche-Meylan. La partie avait pourtant bien débuté pour Kalis LOYD (19 points, 8 rebonds) et ses copines (22-9, 10′). Mais petit à petit, Rayte’a LONG (27 points, 7 rebonds) et les Iséroises ont su sortir la tête de l’eau (37-32, 20′). Mais cette débauche d’énergie a un prix. Et même si Anna NGO-NDJOCK (5 points, 5 rebonds) a permis au BCTM de revenir à -4 à 12 secondes du terme, il a manqué un petit quelque chose à son équipe pour espérer commettre un hold-up dans la ville rose.

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,468 seconds. Stats plugin by www.blog.ca