Pages
Adsense

Victoire à l’arraché des Bleues face à de rugueuses Italiennes

Share Button

Olivia EPOUPA MVP lors de la victoire contre la Squadra Azzurra © FIBA

 

France Italie 69-61 a. p.

 

Invaincues sous la férule de Lino LARDO à leur arrivée à Mulhouse, les Italiennes ont donné du fil à retordre aux Bleues de Valérie GARNIER. Dès les premières minutes de la rencontre, les Transalpines ont mis la pression sur les Françaises avec le duo composé de Jasmine KEYS (7 points, 4 rebonds) et Francesca PAN (9 points, 1 passe décisives) pour creuser un premier écart de 5 points à peine comblé à l’issue du premier quart-temps (11-10, 10′) malgré l’impact d’Olivia EPOUPA (14 points, 7 rebonds, 2 passes décisives).

Au cours du deuxième quart, les défenses prenaient le pas sur les attaques. Ainsi, il fallait attendre la 12ème minute pour voir Helena CIAK inscrire le premier panier de ses 7 points de la rencontre. Suite à deux caviars de Marine JOHANNES (3 points, 3 rebonds, 7 passes décisives) ponctués par Sandrine GRUDA (12 points, 5 rebonds) pour que les Bleues passent devant leurs adversaires, 21-19 à la 15ème minute, puis 25-24 avant de subir un 0 à 12 à cheval sur la fin de ce quart-temps et celui du retour des vestiaires (25-34, 23′) sous l’impulsion de la capitaine transalpine Martina BESTAGNO (13 points, 8 rebonds). Progressivement, Valériane VUKOSAVLJEVIC (15 points, 9 rebonds) et ses partenaires de l’équipe de France revenaient dans le match malgré de trop nombreuses pertes de balles, 20 sur l’ensemble de la rencontre, pour à nouveau repasser devant sur un panier de Sarah MICHEL (4 points, 6 rebonds) à l’attaque du dernier acte (42-40, 30′).

Avec Olivia EPOUPA, Sandrine GRUDA et Endy MIYEM (8 points, 2 passes décisives) pour les Françaises et Nicole ROMEO (7 points, 3 rebonds, 3 passes décisives) et Lorela CUBAJ (5 points, 5 rebonds) pour les Italiennes, nous assistons à un chassé-croisé qui se termine par une égalité à 59 partout, nécessitant le recours à des prolongations. Sarah MICHEL, entrée à la place d’une Olivia EPOUPA sanctionnée de 4 fautes, menait la révolte des siennes bien épaulée par Valériane VUKOSAVLJEVIC pour offrir une victoire arrachée dans la douleur mais porteuse d’espoir dans un match où les Bleues “se sont fait rentrer dedans “dixit Valériane VUKOSAVLJEVIC

Les deux équipes se retrouveront pour la revanche mercredi soir dans la même salle de Mulhouse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense