Pages
Adsense

LFB : Les Calaisiennes, des joueuses au grand coeur

Share Button

OLYMPUS DIGITAL CAMERALes filles du COB lors d’un tri des bouchons pour les “Bouchons d’Amour” © COB Calais

On le sait, les basketteuses sont souvent sollicités pour représenter leur équipe auprès de leurs différents sponsors tout au long de la saison, c’est du “donnant-donnant”. Mais depuis quelques années, avec leur notoriété grandissante, notamment au niveau local, certaines apportent également de leur temps précieux à des associations caritatives, on l’a vu il y a quelques jours avec les Villeneuvoises qui sont allées donner un coup de main au Secours Populaire de Lille.

A quelques centaines de kilomètres de là, les Calaisiennes ont également pris pour habitude de rendre visite à des organismes divers et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en dehors des parquets, leur mois de décembre a été très chargé. Ainsi, le 3 décembre, les partenaires d’Aurélie CIBERT sont allées dans un établissement régional d’enseignement adapté (EREA) pour permettre à des jeunes garçons âgés de 12 à 18 ans de prendre part à des ateliers basket ou encore un tournoi, coachés par des joueuses du COB. Tout ce petit monde a ensuite pu se retrouver autour d’une séance de dédicaces et les jeunes joueurs ont été invités lors du match d’avant-hier face à Mondeville.

Le 7 décembre, à l’occasion du derby entre Calais et Villeneuve, une collecte était organisée en étroite collaboration avec les Z’Hurlants (le célèbre groupe de supporters villeneuvois) au profit de l’association Ludo 62 qui vient en aide aux enfants malades et hospitalisés dans la région Nord-Pas de Calais. Le principe était simple mais efficace : pour un jouet déposé, une place offerte pour le match contre Mondeville.

Enfin, à l’instar de ce que font notamment leurs homologues du Hainaut Basket, les filles de Kévin BROHAN ont rejoint les bénévoles de l’association “Les bouchons d’Amour” pour participer au tri des bouchons en échange desquels cette organisation pourra financer l’achat d’un fauteuil roulant. En compagnie du Conseil municipal des enfants de Calais, Jazz COVINGTON et ses coéquipières ont notamment appris qu’il fallait un an de collecte (soit 9 tonnes de bouchons) pour financer un achat dans son intégralité ou partiellement l’éducation d’un chien d’aide aux personnes handicapées. Là encore, chaque participant était invité au match du 17 décembre.

Par ailleurs, à partir de janvier, les “Sea Girls” au complet (équipes première, NF2 et cadette) participeront à la distribution de denrées alimentaires par le biais de l’Association d’Entraide au Calaisis.

Nous ne pouvons que leur tirer un grand coup de chapeau !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense