Pages
Adsense

Euroligue : Combien de qualifiés ce soir ?

Share Button

 Jelena DUBLJEVIC FIBA Europe Ahmet HOPYARJelena DUBLJEVIC et Galatasaray défendent leur titre © FIBA Europe/Ahmet HOPYAR

 

Match 2 des 1/4 de Finale :

Orenbourg Ekaterinbourg
Galatasaray Fenerbahce
Prague Salamanque
Bourges Kursk

Bourges n’a plus le choix. Une victoire est obligatoire pour retourner à Kursk et son long périple pour jouer un match d’appui pour la qualification au Final 4. Si les Russes n’ont pas eu les même conditions de voyage (seulement 6 heures avec leur avion privé), Bourges est très solide sur son parquet. Tout comme Kursk, les Berruyères n’y ont pas encore perdu cette saison. Malgré l’absence de Marianna TOLO, les Tango avaient tenu le choc à l’intérieur en limitant Nneka OGWUMIKE. C’est une autre américaine qui a fait mal, Seimone AUGUSTUS. La capacité des partenaires de Céline DUMERC à se transcender lors des grands matchs peut leur permettent de bousculer à nouveau les Russes devant un Prado qui s’annonce chaud.

Ekaterinbourg et Prague n’ont plus qu’à conclure. A Orenbourg contre une équipe qu’elles connaissent par coeur, Sandrine GRUDA et ses coéquipières ont vraiment les cartes en main pour conclure la série. Seule vraie tour à l’intérieur, l’internationale Russe Natalia VIERU a subi un calvaire lors du match aller en se voyant ses 5 fautes en seulement 14 minutes de jeu. Cela avait mis à mal la prestation de Dewanna BONNER et sa bande.

Seule équipe à s’être imposé à l’extérieur, Prague est également en ballotage très favorable. D’autant plus que Salamanque en plus de la défaite a perdu Eshaya MURPHY, blessée au genou lors du troisième quart temps. Prague est donc favori sur son parquet. Laia PALAU aura encore un gros rôle à jouer. La meneuse espagnole conduit parfaitement le jeu Tchèque à la fois au score mais surtout à la passe. Marta FERNANDEZ devra essayer d’enrayer son apport.

Galatasaray est passé tout près d’une grosse performance lors du match 1 en faisant trembler jusqu’au bout son rival de Fenerbahce. Sancho LYTTLE avait été discrète, dominée dans la peinture par Quanitra HOLLINGSWORTH. Mais, le Galat peut arracher le match d’appui. Nuria MARTINEZ revient de blessure et pourra sans doute dépasser son faible temps de jeu de 4 minutes du match 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,511 seconds. Stats plugin by www.blog.ca