Pages
Adsense

Euro 2015 : Passons aux choses sérieuses !

Share Button

Euro 2013_Espagne vainqueur_FIBA Europe_Elio CASTORIAL’Espagne va-t-elle conserver son titre ? © FIBA Europe / Elio CASTORIA

Le moment tant attendu commence aujourd’hui. Place aux choses sérieuses. Et c’est bien plus qu’un titre européen que les 20 pays en lice veulent conquérir car en cette année pré-olympique, le rêve de participer à la plus grande compétition mondiale est à portée de main. Mais, pour cela, il faut remporter le titre pour être qualifié d’office (alors que chez les hommes les deux finalistes le sont. Allez comprendre pourquoi !!!!). Toutefois, une participation en quart de finale assure les pays pour un tournoi de qualification.

L’Espagne remet donc son titre en jeu. Mais, les Ibériques seront privées de l’une des leurs joueuses majeures en la personne de Sancho LYTTLE, qui préfère la saison WNBA. Pour autant, l’effectif espagnol aura fière allure avec Laia PALAU, Alba TORRENS ou encore Astou NDOUR, qui disputera sa première compétition officielle avec l’équipe sénior.

Bien sûr, nous espérons tous et touts que les Bleues iront le plus loin possible. Finaliste malheureuse en 2013, l’équipe aujourd’hui dirigée par Valérie GARNIER a misé sur l’expérience avec des cadres comme Céline DUMERC, Sandrine GRUDA ou Endy MIYEM et sur la fougue de nouvelles telles qu’Olivia EPOUPA ou Sarah MICHEL.

Médaillée de bronze lors de la dernière édition, la Turquie sera également dure à jouer. Avec une équipe solide physiquement à l’image de Nevriye YILMAZ ou de Lara (ou Latoya outre-Atlantique) SANDERS, les Turques ont des atouts à faire valoir.

La Serbie sera aussi bien armée. L’équipe de Marina MALJKOVIC voit revenir un renfort de poids avec le retour en sélection après plusieurs années d’absence de Sonja PETROVIC. Récemment naturalisée, la future joueuse de Bourges et ancienne de Basket Landes, Danielle PAGE a déjà un rôle important dans le jeu serbe au même titre que Jelena Milovanovic.

Véritable déception en 2013 car éliminée lors du premier tour, la Russie est forcément attendue au tournant. Cette année, les Russes misent sur un effectif plutôt jeune et donc assez inexpérimenté. Irina OSIPOVA et Marina KUZINA auront un rôle important. Le jeu sera conduit par Epiphanny PRINCE. Évoluant dans le championnat russe depuis plusieurs années, la native de New York était sélectionnable et Anatoliy MYSHKIN en a profité.

Quart de finaliste en 2013 pour son retour dans la compétition, la Suède sera aussi à surveiller. Menées par les jumelles ELDEBRINK, les Scandinaves se frotteront en poule au champion espagnol dans une rencontre qui promet déjà.

Le reste des pays présents sont des habitués. La République Tchèque est toujours aussi difficile à bouger du fait de son gabarit assez imposant à tous les postes. La Pologne, la Grèce et l’Italie se retrouveront en poule. Les Grecques ont appris suite à une blessure le forfait d’Evanthia MALTSI, un véritable coup dur.

La Lettonie a fait sortir de leur retraite internationale Anete JEKABSONE-ZOGOTA et Gunta BASKO-MELNBARDE, ce qui bonifie forcément un effectif très rajeuni. La Croatie sera fortement démunie avec les absences d’Ana LELAS, d’Antonija MISURA et Marija REZAN. Le Monténégro peut aussi être considéré comme un outsider. Avec dans ses rangs, Jelena DUBLJEVIC et l’une des meilleures intérieures de la dernière Euroligue, Angelica ROBINSON, fraîchement naturalisée, les Monténégrines seront un danger pour leurs adversaires.

Quid des deux pays organisateurs ? La Roumanie et la Hongrie ne sont pas des cadors européens. Côté roumain, seule Gabriela MARGINEAN qui évoluait en Turquie est véritablement connue. Le reste l’est beaucoup moins. Alors bonne ou mauvaise surprise ?

La Hongrie est, à peu près, dans la même situation même si plusieurs joueuses ont l’habitude de jouer en Euroligue. Dora HORTI et Tijana KRIVACEVIC en sont l’exemple. Mais, ce sera bien Alexandria QUIGLEY qui sera l’atout numéro 1 hongrois, elle qui fut nommée meilleure 6ème joueuse de la dernière saison WNBA avec Chicago.

Lecteurs et lectrices, votre avis compte. Pour cela, nous avons effectué un sondage sur lequel nous vous proposons de vous exprimer sur la composition du dernier carré de la compétition. N’hésitez donc pas. Pour cela, rien de plus simple que de cliquer ici. Vous avez jusqu’au 23 Juin pour nous faire parvenir vos réponses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,440 seconds. Stats plugin by www.blog.ca