Pages
Adsense

Eshaya MURPHY (Bourges) : “Je veux gagner des titres”

Share Button

LFB_2015-2016_Eshaya MURPHY (Bourges) vs. Lyon_Guillaume LAVIGNIE

Eshaya MURPHY s’est livrée à nous sans détour © Guillaume LAVIGNIE

 

Il y a quelques semaines, suite à la blessure de Diandra TCHATCHOUANG pour laquelle elle a dû mettre fin à sa saison, Bourges a réalisé un gros coup en s’attachant les services d’Eshaya MURPHY (dite “Shay“). L’ailière américaine au passeport monténégrin a accepté de nous accorder une interview en exclusivité. Nous la remercions chaleureusement ainsi que son agent Vasilis GIAPALAKIS.

 

Shay, comment as-tu réagi en recevant la proposition de Bourges ?

J’étais très contente quand j’ai su que Bourges était intéressé. C’est une bonne équipe d’Euroligue. Je savais que Tango Bourges Basket était une grande équipe qui jouait bien collectivement et qui ne s’appuyait pas simplement sur une seule joueuse pour gagner des matches. Je me disais que pour bien revenir après ma blessure, je devais trouver une équipe qui n’avait pas forcément besoin d’une joueuse qui aurait beaucoup d’impact en marquant 20 points.

Avais-tu reçu d’autres propositions ?

Oui effectivement, j’ai reçu des propositions de la part d’autres équipes qui jouent l’Euroligue et d’autres pays. Mais j’ai décidé de venir à Bourges parce que je n’avais jamais joué en France et je savais que le championnat français était très relevé et que l’équipe continuait à se battre en Euroligue.

Tu t’es rompue les ligaments croisés du genou alors que tu jouais à Salamanque. Quelles ont été les différentes étapes de ta convalescence ?

Je pense que chaque blessure est différente selon la joueuse ou le joueur. Personnellement, c’était la première fois que je me blessais aussi gravement depuis le début de ma carrière. J’ai donc décidé de me faire opérer chez moi, à Los Angeles, en Californie, par Ronald KVITNE. Il s’occupe également les Los Angeles Kings (hockey sur glace, ndlr) et les Los Angeles Lakers (NBA, ndlr). Ma rééducation a commencé deux jours plus tard avec John MEYER, de l’Université de Southern California. Après quelques mois, j’ai commencé à travailler avec Dominic SMITH et Fabrice GUTIERREZ, deux kinés qui ont joué un rôle majeur pour moi. Mais je n’aurais jamais pu revenir sur le terrain si je n’avais pas eu la Foi en Dieu, mais aussi grâce à mon meilleur ami CJ et mon Eglise de la Famille.

 

Qu’as-tu ressenti lors de ton premier match avec Bourges ?

Mon premier match a été incroyable. J’étais à la fois super excitée et nerveuse. J’étais très contente que ma mère Pauletta et mon ami Jordan soient venus me voir jouer à Montpellier. Ca m’a fait plaisir qu’on finisse par s’imposer. Sur le terrain, tout me paraissait tellement irréel, comme si c’était un “fake” ! J’étais là en train de regarder, je ne participais pas vraiment. C’est quelque chose que je n’oublierai jamais.

 

Même si tu n’es pas arrivée depuis longtemps, comment s’est passée ton intégration dans l’équipe ? As-tu déjà eu le temps de visiter la ville de Bourges et la région ?

Je n’ai pas vraiment visité Bourges. J’ai déjà mangé dans plusieurs restaurants et d’ailleurs, ça m’a bien plu. J’aime vraiment beaucoup mes coéquipières ainsi que les coaches et le staff. Tout le monde a été très sympa et accueillant avec moi. Je me sens vraiment bénie et reconnaissante de pouvoir jouer dans une ville comme celle-ci avec d’excellentes joueuses comme Céline DUMERC, Johannah LEEDHAM, Paoline SALAGNAC, Danielle PAGE, Ana FILIP, Helena CIAK et toutes les autres filles.

 

Sur le plan personnel, quels sont tes objectifs cette saison ?

Mes ambitions sont de continuer à progresser, être de plus en plus forte et avoir davantage confiance en moi au fil des semaines. J’espère aider l’équipe et m’intégrer de mieux en mieux, que ce soit sur le terrain ou en dehors. Je souhaite aussi que ma passion et mon amour pour le basketball puisse se voir à chaque match. Je veux apporter mes points forts à l’équipe. Je veux représenter Jésus sur le terrain et, évidemment, GAGNER DES TITRES !!

Au terme de cet entretien, Shay a tenu à nous transmettre une vidéo dans laquelle on la voit évoluer lors de sa rééducation, ces derniers mois. A cette occasion, elle a envie de montrer aux joueuses qui ont subi la même blessure qu’il faut garder la motivation et le courage pour atteindre ses objectifs. Cliquez ici pour la visionner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense