Pages
Adsense

LFB : Programme de la journée 2 du 7 au 9 octobre 2016

Share Button

lfb_2016-2017_k-b-sharp-mondeville-vs-villeneuve-dascq-1-openlfb_laury-mahe

La passe de 2 pour K. B. SHARP et Mondeville ? © Laury MAHE

 

Programme de la journée 2 du 7 au 9 novembre 2016 :

Villeneuve d’Ascq Hainaut Basket
Lyon Lattes-Montpellier
Basket Landes Tarbes
Nice Mondeville
Nantes-Rezé Angers
Bourges Charleville-Mézières

 

 

 

 

 

 

 

Les 12 équipes de LFB ont eu à peine le temps de se remettre de l’Open LFB (ou du Match des Champions) qu’elles doivent embrayer sur la deuxième journée de championnat, qui sera synonyme de derbys. Le premier aura lieu dès ce soir à Villeneuve d’Ascq où l’ESBVA-LM recevra son voisin du Hainaut Basket. Après leur surprenante défaite face à Mondeville (67-63), les banlieusardes lilloises se doivent absolument de redresser la date si elles veulent remplir les objectifs fixés à l’intersaison. Une mobilisation de tous les instants sera demandé par Frédéric DUSART. Mais les Hennuyères, qui ont tenu tête à Basket Landes (62-70) ne voudront pas faire de cadeau à leurs adversaires et se battront durant 40 minutes.

Dans le Rhône, Lyon accueillera Montpellier. Les filles d’Etienne FAYE sont revenues de la capitale avec un premier succès acquis contre Tarbes. Elles auront à coeur de confirmer dans la salle Mado BONNET mais elles savent que ça ne sera pas chose facile. Car en face, les Héraultaises ont le vent en poupe depuis qu’elles ont remporté un premier trophée contre Bourges (63-57). Anaël LARDY et ses copines voudront donc lancer leur campagne de Ligue Féminine en l’emportant.

Le deuxième derby du week-end se déroulera dans le Sud-Ouest. Basket Landes sera en effet opposé à une “vieille connaissance”, Tarbes, de retour dans l’élite après une année en Ligue 2 pour les raisons que l’on connait. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les protégées d’Olivier LAFARGUE n’ont pas été épargnées par les pépins physiques ces dernières semaines et encore même il y a quelques jours avec la grave blessure de Touty GANDEGA, elle-même joker médical d’Alexia PLAGNARD. Il en faut cependant davantage pour altérer le moral des partenaires de Céline DUMERC, qui jouera face au club de ses débuts (après l’INSEP). De son côté, le TGB viendra à Mont-de-Marsan avec le couteau entre les dents et se battra avec ses armes avant qu’Abby BISHOP puisse venir apporter sa pierre à l’édifice.

Surprenant vainqueur de Villeneuve d’Ascq, c’est une équipe de Mondeville en grande forme qui traversera l’Hexagone pour affronter un autre gros morceau, Nice. Les Normandes surferont sur la même vague qu’à Paris (je sais qu’il n’y a pas la mer, c’est une image !) pour défier une formation azuréenne un peu dépassée par les événements contre Angers (67-93) et qui aura envie de s’appliquer pour effacer cette désillusion. L’USOM est donc prévenue, ça ne sera pas une promenade de santé !

Les Angevines quant à elles, iront à quelques kilomètres, plus précisément à Nantes. Ca sera le troisième et dernier derby du week-end. Sous l’impulsion de leur capitaine Lizanne MURPHY, les protégées de David GIRANDIERE semblent déjà très affûtées en ce début de saison et aimeraient poursuivre sur cette lancée en Loire-Atlantique. Pour sa part, le NRB, qui aura un match d’Eurocoupe dans les jambes, manquera sans doute un peu de fraîcheur mais pas forcément de détermination pour faire oublier la déception parisienne (défaite contre Charleville-Mézières 65-58).

Enfin, également engagé dans les qualifications européennes où elle a souffert en Allemagne (victoire 64-71), l’équipe de Charleville-Mézières enchaînera avec un match à Bourges. Lors du précédent exercice, les Flammes avaient créé la sensation en battant l’armada tango. Cette fois, les effectifs ont changé mais Amel BOUDERRA et ses copines se verraient bien ramener s’imposer une fois encore. Contrairement au Match des Champions, la Canadienne Kayla ALEXANDER devrait être qualifiée côté berruyer tandis que la Brésilienne Clarissa DOS SANTOS n’arriverait dans le Cher que la semaine prochaine, comme l’indique Le Berry. Qu’importe, Bourges aura envie de remporter cette bataille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense