Pages
Adsense

LFB : Nayo RAINCOCK-EKUNWE signe à Charleville-Mézières comme joker médical

Share Button

L’intérieure canadienne espère prendre rapidement ses marques avec les Flammes © FIBA

Absente des parquets suite à un hématome au mollet reçu lors du match face à Basket Landes le 22 janvier dernier, Alicia DEVAUGHN a été opérée et va encore être indisponible pendant 4 semaines.

Pour la remplacer, le club de Charleville-Mézières a annoncé sur son site Internet la signature de Nayo RAINCOCK-EKUNWE. L’intérieure internationale canadienne (1,89 m, 25 ans) a déjà beaucoup voyagé. La native de Toronto est passée par l’équipe suisse de Pully, les Allemandes de  Donau-Ries puis de Wasserburg.

A l’intersaison, elle a posé ses valises en Australie et plus précisément à Bendigo, émargeant à 15,9 points (meilleure marqueuse de son équipe) et 8,4 rebonds en WNBL. Romuald YERNAUX a présenté sa dernière recrue :

Les joueuses canadiennes sont réputées pour avoir un bon état d’esprit. Nayo devrait bien se fondre dans le jeu que nous souhaitons produire. C’est quelqu’un que je suis depuis 2-3 ans et je pense qu’elle va nous apporter cette dimension athlétique qui nous fait défaut depuis la blessure d’Alicia. Elle va parfaitement compléter notre effectif. Toutes les infos que j’ai pu récolter sur elle sont positives. On m’a voué son professionnalisme, son attitude, ses aptitudes au travail mais surtout ses qualités humaines. C’est à mon sens la joueuse qu’il nous fallait pour pallier parfaitement à l’absence d’Alicia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,270 seconds. Stats plugin by www.blog.ca