Pages
Adsense

Playoffs LFB : Hold-up villeneuvois dans les Ardennes

Share Button

Kamila STEPANOVA et les Villeneuvoises se sont imposées dans les dernières secondes © Françoise MASQUELIER

 

Charleville-Mézières Villeneuve d’Ascq 61-63

 

 

 

 

Sans surprise, les deux équipes étaient au coude à coude dans les premières minutes de cette partie (4-4, 3′). Pour autant, deux minutes plus tard, Hhadydia MINTE (6 points, 10 rebonds) et Lidja TURCINOVIC (6 points, 3 passes décisives) parvenaient à élever le niveau de jeu de Charleville-Mézières (10-4, 5′). L’ESBVA-LM cherchait des failles dans la défense ardennaise et y parvenait par Alina IAGUPOVA (18 points, 4 passes décisives) notamment (12-12, 8′). Les banlieusardes lilloises avaient même l’opportunité de repasser devant mais la réussite n’y était pas dans les dernières secondes du premier quart-temps et les locales en profiter pour reprendre un court avantage (14-13, 10′).

Les deux écuries continuaient de se regarder les yeux dans les yeux au début du deuxième quart mais Kaleena MOSQUEDA-LEWIS (15 points dont 3/5 à 3 points) mettait la Caisse d’Epargne Arena en émoi lorsqu’elle inscrivait son premier panier extérieur de ce match (19-16, 12′). Les Flammes poursuivaient le travail mettant plus d’agressivité et en étant à l’affût du moindre ballon perdu (22-17, 14′) même Kamila STEPANOVA (12 points à 71%) si les Guerrières prouvaient qu’elles n’avaient pas ce surnom pour rien (22-19, 15′). Dans un temps mort, Frédéric DUSART recadrait ses troupes et son message semblait avoir été compris (22-22, 16′). A l’inverse, elles commettaient un peu trop de fautes et envoyaient leurs adversaires sur la ligne des lancers. Dans cet exercice, les Carolomacériennes ne se faisaient pas prier même si, encore une fois, Alina IAGUPOVA était là pour apporter une réponse cinglante (26-24, 18′). Il a ensuite suffi qu’Amel BOUDERRA (11 points, 6 rebonds) et ses copines relancent la machine pour creuser encore un peu plus l’écart (31-24, 19′). C’est d’ailleurs après avoir permis à son équipe de franchir la barre des 10 points d’avance que la meneuse de Charleville-Mézières retournait au vestiaire pour la pause (38-28, 20′).

Le repos a visiblement fait beaucoup de bien à Valériane AYAYI (6 points, 2 rebonds) et aux Nordistes, qui mettaient un peu plus d’intensité en revenant sur le terrain (38-33, 22′). Esseulée à 3 points, Kim MESTDAGH (6 points dont 2/4 à 3 points) redonnait quelques couleurs aux siennes mais Alina IAGUPOVA ne tardait pas à lui répondre (43-36, 23′). Sur l’action suivante, même si ce n’était évidemment pas pour faire mal, Virginie BREMONT (5 points, 1 rebond) commettait une faute anti-sportive sur Amel BOUDERRA, qui manquait ses 2 lancers mais Kaleena MOSQUEDA-LEWIS répondait présente sur la remise en jeu (45-36, 24′). Dans la foulée, Kim MESTDAGH continuait d’enquiller tandis que les Villeneuvoises accusaient un peu le coup (48-39, 26′). Au cours des dernières secondes de ce troisième quart-temps, Romuald YERNAUX écopait d’une faute technique après qu’Alicia DEVAUGHN (10 points, 3 rebonds) a été sanctionnée suite à laquelle Aby GAYE (5 points, 5 rebonds) convertissait les 3 lancers successifs qui lui avaient été octroyés et le score était de 52 à 47 au bout de 30 minutes de jeu.

Sur l’engagement du dernier quart-temps, Kamila STEPANOVA puis Olivia EPOUPA (6 points, 6 rebonds), qui bénéficiait d’une faute anti-sportive de Valeriya BEREZHYNSKA (7 points, 2 interceptions), remettaient Villeneuve d’Ascq sur de bons rails même si Alicia DEVAUGHN, bien qu’étant en délicatesse avec son dos, mettait fin à l’hémorragie (54-51, 32′). A 5 minutes du terme, Valeriya BEREZHYNSKA faisait sa 5ème faute personnelle et devait quitter ses coéquipières. En face, Johanne GOMIS (10 points, 2 rebonds) en profitait pour entretenir l’espoir (56-55, 36′). Ce panier était d’autant plus important que, peu de temps après, Aby GAYE se chargeait de redonner le sourire aux Villeneuvoises. Mais sur la possession suivante, Amel BOUDERRA prenait ses responsabilités dans le corner pour que Charleville-Mézières leur reprenne cet avantage (59-57, 37′). Le suspense était à son comble, surtout lorsqu’à 40 secondes de la fin, Kamila STEPANOVA marquait sous le cercle, suivie d’un lancer de Johanne GOMIS. La seconde remise au compteur par le corps arbitrale n’y changeait rien et Villeneuve d’Ascq allait s’imposer au forceps (61-63, 40′).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,759 seconds. Stats plugin by www.blog.ca