Pages
Adsense

Géraldine ROBERT (Charleville-Mézières) : “Apporter mon expérience”

Share Button

L’intérieure franco-gabonaise jouera ce soir son premier match avec les Ardennaises © Flammes Carolo Basket Ardennes

 

Quelques heures avant de disputer son premier match sous ses nouvelles couleurs, Géraldine ROBERT, la nouvelle intérieure de Charleville-Mézières, nous a fait la gentillesse de réponse à nos questions.

 

Ca fait maintenant quelques jours que tu es arrivée à Charleville-Mézières. Que penses-tu de ta nouvelle équipe ? Qu’espères-tu lui apporter ?

Ma nouvelle équipe est jeune et talentueuse. Mais malheureusement, ce début de saison est un peu mitigé pour elle. Sachant que le championnat de France est extrêmement relevé cette saison ! Je compte apporter mon expérience, mon leadership, ma bonne humeur.

 

Avant de signer pour les Flammes, est-ce que tu avais reçu d’autres propositions ? Si oui, pourquoi avoir choisi celle-ci ?

Oui. J’ai choisi celle des flammes car c est un bon projet et j’apprécie beaucoup leur ascension depuis quelques années. Et bien sûr, l’envie de retrouver des filles telles qu’Amel BOUDERRA avec qui j ai joué ma première saison professionnelle au RC Strasbourg (en 2005-2016, ndlr). Ainsi qu’Ana (FILIP, ndlr), Djéné (DIAWARA, ndlr) et Haley (PETERS, ndlr) avec qui j’ai également joué.

 

La saison dernière a été particulière pour toi puisque tu avais commencé à Nice, que tu as dû quitter puisque le club était en difficulté financièrement, et tu es partie à Lyon. Comment as-tu vécu cette situation ? Quels enseignements en tires-tu ?

C’était une situation très compliquée à vivre… Heureusement que je pouvais compter sur mon très cher ami Xavier LE CERF-GALLE (l’ancien président du club niçois, ndlr) qui, du début à la fin, m’a conseillé, guidé. J’ai appris que, quel soit l’endroit où tu joues, donne le meilleur de toi-même car tu ne sais pas ce que l’avenir te réserve. C est grâce à cela que Valéry DEMORY, qui me connaissait très bien, m’a demandé de venir renforcer Lyon.

 

Ces derniers mois, hormis le fait que tu y étais retournée pour des raisons familiales, on a pu voir sur les réseaux sociaux que tu as eu un programme assez chargé. Géraldine Robert qui retourne au Gabon, qu’est-ce que ça donne ? Quelles ont été tes différentes sollicitations ?

Il faut bien comprendre une chose : si je n’avais signé nulle part, c’était des raisons familiales et personnelles. J’ai profité de ce long break pour discuter, échanger avec le Chef de l’Etat gabonais, le ministre des Sports, sur le mal-être du sport au Gabon et comment trouver des solutions immédiates et à long terme. J’ai fait part de ma volonté, avec mon expérience et ma carrière professionnelle, de conseiller et d’essayer de guider les instances du sport au Gabon, du mieux que je pourrais. J’ai également organisé, comme à l accoutumé, des camps de basket à travers mon association Yemaly. J’ai aussi eu l’occasion de participer, à Paris, à quelques forums sur différents sujets qui me tiennent à coeur. Et bien sûr, j’ai beaucoup profité de ma famille au Gabon et en France, pour une fois.

 

On imagine que tu es une véritable star auprès des jeunes Gabonaises et Gabonais. Quelles sont les valeurs que tu aimes transmettre à celles et ceux qui aimeraient venir jouer en Europe un jour ?

Les valeurs que j’aimerais inculquer à ces jeunes sont exactement les mêmes valeurs que nous inculquons à nos Camps de basket. Valeurs de partage, confiance en soi, cohésion, abnégation, travail, etc… ces jeunes doivent croire en leur potentiel, leurs rêves, qu’ils soient sportifs ou pas.

 

Tu as 38 ans. Est-ce que tu t’es fixée un âge limite pour jouer au basket professionnellement ou tu prends les saisons au fur et à mesure des projets qui se présentent à toi ?

Age aint nothing but a number ! (Traduction : l’âge ce n’est qu’une question de chiffres !) Tant que Dieu me donne la force de courir et d’apporter quelque chose à une équipe, pourquoi arrêter ? (elle sourit)

 

Merci Gégé pour ta disponibilité et bonne saison avec Charleville-Mézières !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense