Pages
Adsense

Eurocoupe : Duel 100 % français entre Lyon et Tarbes, le BLMA face au tenant du titre

Share Button

Gros challenge pour Alexis PRINCE et Tarbes face à Lyon © FIBA

 

1/8ème de finale aller :

Galatasaray Lattes-Montpellier
Szekszard Gérone
Lyon ASVEL féminin Tarbes
Cracovie Cukurova

 

Ce tour sera donc le dernier 100 % Eurocoupe avant l’intégration des 5ème et 6ème de chaque poule d’Euroligue.

Et Cocorico puisque la France est le pays le mieux représenté à ce stade de la compétition avec un duel franco-français au programme.

En effet, le Lyon ASVEL féminin retrouve Tarbes. Si le classement à l’issue de al phase de poule est en faveur de Tarbes, la vérité du parquet est toute autre. Les Lyonnaises, qui caracolent en tête du championnat, peuvent être considérées comme favorites. Lyon est une formation équilibrée avec du danger à tous les postes et notamment un secteur intérieur conquérant à l’image de Clarissa DOS SANTOS, véritable aimant à rebonds, et Michelle PLOUFFE, capable d’attirer la défense à l’extérieur. La tâche s’annonce compliquée pour les joueuses de François GOMEZ d’autant que Cierra BRAVARD, absente depuis maintenant quelques semaines, est toujours absente. Alexis PRINCE sera l’arme offensive n°1 des Tarbes comme elle le fut au tour précédent face à Ruzemberok et ses 36 points, 14 rebonds.

Après le finaliste, Venise, c’est au tour du tenant du titre de se frotter aux Gazelles du BLMA. Le Galatasaray a énorme connu de changements durant l’été 2018. Cela se voit dans les résultats du club turc qui est sur courant alternatif. La chaude ambiance Stambouliote pourrait avoir son importance. Impressionnantes en poules, les Lattoises et Sami WITHCOMB ont connu un très sérieux coup d’arrêt à Venise et une lourde défaite (-19) que les joueuses de Thibaut PETIT avait réussi à combler. Déjà absente contre Landerneau lors de la dernière journée de championnat, la capitaine héraultaise, Endy MIYEM, devrait, selon l’édition papier du Midi libre du samedi 9 février, manquer à l’appel aujourd’hui.

Cukurova est l’équipe à battre dans cette compétition. La formation turque, leader du championnat, est la seule des grands championnats encore invaincue…toutes compétitions confondues. Cela montre donc les qualités de cette équipe et placent les partenaires de Kim METSDAGH parmi le principal favori au titre. Mais, pour cela, il faudra passer l’obstacle Cracovie. Une formalité ? A voir.

Comme Lattes-Montpellier, Szekszard a remonté une situation fortement compromise après le match aller soldé par une grosse défaite (-17). Opposées à Gérone, les coéquipières de Frida ELDEBRINK devront se monter fortes avant d’aborder un match retour compliqué en Catalone.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,327 seconds. Stats plugin by www.blog.ca