Pages
Adsense

Lidija TURCINOVIC (Lyon ASVEL Féminin) : “J’ai hâte de revenir sur le terrain !”

Share Button

Lidija TURCINOVIC se prépare pour la saison prochaine © Infinity Nine Media/Claire PORCHER

Absente des parquets depuis de longs mois, Lidija TURCINOVIC se prépare très sérieusement à faire son retour sur les parquets la saison prochaine. En attendant, nous lui avons posé quelques questions.

 

Avant tout, comment vas-tu ? Raconte-nous ce qu’a été ton quotidien de ces derniers mois.

 

Je vais bien, merci. Je me rapproche de plus en plus de mon objectif et ça.. ça fait du bien ! Mon quotidien ces derniers mois a été rythmé par des journées chargées en séances de rééducation pour retrouver de la mobilité, en séances de préparation physique pour regagner du muscle et m’entretenir physiquement ainsi que des séances de shoots pour travailler ma gestuelle. Et puis, j’ai la chance d’avoir le centre de rééducation juste à côté de Mado BONNET, ça m’a permis de rester au contact de l’équipe tous les jours, d’assister aux entraînements.

 

 

Penses-tu pouvoir faire ton retour sur les parquets dès le début de la saison prochaine ?

 

Oui, c’est ce qui est prévu. J’ai hâte !

 

 

En l’occurrence, peux-tu nous confirmer, comme l’a annoncé ton Président Tony PARKER dans la presse, que tu seras toujours Lyonnaise à l’avenir et si oui pour combien de temps ?

 

Oui, je suis toujours sous contrat. Je serai toujours lyonnaise la saison prochaine et je me languis de porter de nouveau le maillot du club.

 

 

Moralement, comment as-tu vécu ces derniers mois ?

 

Bien dans l’ensemble, je suis bien entourée et soutenue. Le fait d’être quotidiennement au contact de l’équipe est un vrai plus et une source de motivation supplémentaire. Je vois les filles s’entraîner tous les jours, jouer, gagner et j’ai qu’une envie c’est de revenir ! Qui aime être blessé ?… Personne. Il faut l’accepter ! Ce sont des moments qui font partie d’une carrière de sportifs. Le plus important est de se soigner correctement et de travailler dur tous les jours pour revenir au top et c’est ce que je fais.

 

Toi qui l’as malheureusement surtout vue du banc, est-ce que tu as eu l’impression que ton équipe est montée en puissance au fil des semaines ?

 

Complètement ! On a fini première de la phase régulière et ce n’est certainement pas le fruit du hasard. Tout le monde, joueuses, staffs, dirigeants, bénévoles travaillent beaucoup, tous les jours pour le même objectif. Et vous savez ce qu’on dit ? Le travail paye ! Il faut dire que la composition de l’équipe a été très bonne. La mayonnaise a très vite prise. On a des filles en or, un super groupe, qui vit bien et ça c’est très important. On a aussi connu des moments difficiles, des blessures, mais les filles sur le terrain ont toujours assuré, les jeunes du Centre de formation nous apportent beaucoup aussi. Mais la saison est loin d’être terminée, je dirai même que le meilleur reste à venir ! Les playoffs commencent bientôt…

 

 

Même si c’était une première pour le club, est-ce que vous avez vécu l’élimination en Eurocoupe comme une frustration ou une fierté d’être arrivées jusque-là ?

 

Comme chaque compétition dans laquelle tu t’engages, tu veux gagner mais tout le monde ne peut pas gagner. On a tout donné et ça c’est le plus important. Je ne nous cherche pas d’excuse mais il faut dire qu’on a pas eu de chance. On a eu quatre blessées au mauvais moment. Mais ce que je retiens surtout de notre chemin en Eurocoupe cette saison, c’est que c’était une première pour le club d’en être arrivé jusque-là, on peut être fier de notre parcours et fier de l’avoir partagé avec nos supporters.

 

 

Est-ce que, vu de l’intérieur, tu as aussi l’impression, comme beaucoup d’observateurs, que les nouveaux dirigeants du club ont envie de révolutionner le basketball féminin français ?

 

Oui ! Je trouve ça super que Tony PARKER et Nicolas BATUM s’investissent sur du long terme dans le basket féminin en France à Lyon ASVEL féminin? ça fait du bien à notre sport. Ils transmettent énormément au club de par leur expérience, leur management, leur savoir, leur vision. Les objectifs du club sont clairs, être au sommet du basket féminin français et monter en puissance sur la scène européenne et ils nous donnent les moyens de réussir et nous font confiance. Nous sommes l’un des rares clubs a avoir une kiné et un préparateur physique toujours disponibles. Il y a aussi cette volonté de la part des dirigeants du club de vouloir fidéliser les entraîneurs et joueuses, ce qui est très important pour gagner des titres.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,650 seconds. Stats plugin by www.blog.ca