Pages
Adsense

Styliani KALTSIDOU : “Un chapitre se ferme, un autre va s’ouvrir”

Share Button

L’ailière grecque aura marqué l’Histoire du club de Bourges © Guillaume LAVIGNIE

 

Un monument du basketball européen nous fait l’honneur de répondre à nos questions. Il s’agit de Styliani KALTSIDOU, qui a eu la gentillesse de choisir notre site comme seul média francophone pour donner de ses nouvelles et surtout faire une annonce assez particulière…

 

Tu as quitté la France en 2016 et décidé de retourner en Grèce. Pourquoi ce choix ?

En 2016, j’ai décidé de retourner en Grèce et de signer à Olympiacos parce que je trouvais le projet très intéressant ! Le club était très professionnel et travaillait en ce sens pour pouvoir atteindre un niveau assez élevé. En tant que basketteuse professionnelle, j’ai toujours voulu jouer dans des équipes qui voulaient remporter le championnat et je voulais aussi disputer des compétitions européennes. J’ai aussi toujours voulu représenter la Grèce au niveau européen en club, Olympiacos m’a offert cette opportunité. A côté de ça, je n’ai jamais fait de différence entre le fait de jouer pour ce club et le fait de jouer pour n’importe quelle autre équipe européenne. Nous avions vraiment un très bel effectif mais les résultats étaient malheureusement en deçà des attentes. C’est ça, le basketball !

 

Après 2 ans à Olympiacos, tu as voulu relever un nouveau défi à l’étranger. Comme s’est passée cette saison à Polkowice ?

Comme je l’ai dit précédemment, j’ai toujours voulu être dans des clubs ayant des objectifs élevés. A ce moment-là, Olympiacos avait baissé le curseur et d’un autre côté, Polkowice voulait faire de belles choses et faire le doublé coupe-championnat de Pologne. Il était donc évident que je voulais y prendre part ! La saison a été longue et compliquée mais on a réussi : on a fait le doublé et avons effectué la meilleure saison de l’Histoire du club en Euroligue. Malgré toutes les difficultés, nous avions un bon groupe de joueuses qui se soutenaient entre elles à chaque instant. Nous avons vraiment pris beaucoup de plaisir à jouer ensemble !

 

Mais aujourd’hui, tu aimerais donc annoncer quelque chose au public français…

Même si mon coeur en aurait décidé autrement, l’heure de la retraite est venue pour moi !

27 ans… Ce fut une période incroyable de ma vie qui m’a permis de vivre des expériences uniques de ressentir des choses très fortes, de nouer de belles amitiés, de connaître des moments étonnants que seul le sport peut permettre. A cet instant, mes sentiments sont partagés… mais celui que je ressens de la manière la plus intense, c’est la Gratitude !

La Gratitude envers un sport qui m’a appris comment faire partie d’une équipe et la puissance du “nous”. Qui m’a appris à me battre jusqu’à la fin et à ne jamais abandonner. Bref, un ensemble des plus belles leçons de vie !

Il m’est impossible de citer toutes les personnes que j’aimerais remercier (mes coéquipières, coaches, adversaires, kinés, médecins, supporters, etc.) Je suis immensément reconnaissante de tout ce que vous avez fait pour moi. Chacune et chacun d’entre vous m’a permis d’apprendre quelque chose de nouveau pour être encore meilleure ! Mais je voudrais avant tout remercier ma famille d’avoir toujours été à mes côtés depuis le premier jours jusqu’au dernier jours de ma carrière de basketteuse.

Même si qu’un chapitre se ferme, un autre va s’ouvrir ! Peut-être que mon corps ne pouvait plus suivre le rythme que j’ai toujours eu mais mon esprit et ma volonté sont plus forts que jamais ! Ce nouveau chapitre, ce nouveau défi, c’est le coaching ! Ca a commencé avec les U16 féminines de l’équipe nationale grecque (un très bon début !) et maintenant, ça continue avec les garçons du club de Maroussi. J’espère être capable de trouver la bonne combinaison entre l’apprentissage, l’expérience et le désir d’engranger des connaissance pour atteindre un autre grand et beau rêve ! Parce que le basketball, c’est toute ma vie et bien évidemment, je vous donne rendez-vous sur le terrain !

 

 

Quels ont été tes meilleurs souvenirs avec l’équipe nationale de Grèce ? A l’inverse, as-tu des regrets ?

J’ai énormément de souvenirs avec l’équipe nationale. Je n’oublierai jamais l’Euro 2017 où nous avons terminé à la 4ème place, ce qui est la plus belle performance du basketball féminin grec ! Nous avions un groupe incroyable et nous avions aimé chaque instant vécu dans ce tournoi, que ce soit sur le terrain ou en dehors !

Des regrets ? Non, je n’en ai vraiment aucun. Evidemment, j’aurais bien aimé qu’on gagne le match pour la 3ème place face à la Belgique mais elles ont été bien meilleures que nous. Je n’ai aucun regret parce que j’ai tout donné à cette équipe nationale pendant toutes ces années et en retour, elle m’a permis de vivre des sensations et des moments vraiment incroyables.

 

 

Tu as joué dans 4 pays différents. Qu’est-ce qui t’a le plus marqué ?

Je n’oublierai jamais le stress de mon premier jour en club. En particulier mon premier jour à Bourges parce que c’était la première fois que je jouais à l’étranger. J’en étais presque malade (rires) ! Partout où je suis allée, j’ai pu vivre de belles expériences qui m’ont rendu encore meilleure. J’ai pu rencontrer de nouvelles personnes, de nouveaux styles de vie et de jeu, apprendre de nouvelles langues comme “le français” (écrit en français dans le texte, ndlr) ! (rires)

 

Plus précisément, quels sont tes meilleurs souvenirs à Bourges, Tarbes et Villeneuve d’Ascq ?

A Tarbes, je n’y avais passé que 2 mois mais malgré tout, je m’y suis immédiatement adaptée puisque je connaissais déjà mes coéquipières et le championnat. J’avais vraiment aimé notre style de jeu. On avait même atteint l’objectif du club qui était de remporter le Challenge Round.

A Villeneuve d’Ascq, on n’a pas su répondre aux attentes. Cependant, j’ai vraiment vécu de belles choses là-bas. J’y ai rencontré de belles personnes, je me suis fait de bons amis et c’est là que j’ai trouvé Kobe, mon chien !

Et enfin, et non des moindres : Bourges ! J’ai tellement de souvenirs dans ce club. J’ai eu beaucoup de chance d’évoluer dans ce club durant tant d’années. Le fait d’avoir été coachée par Pierre VINCENT et Valérie GARNIER et d’avoir joué avec tant de joueuses incroyables ! J’y ai rencontré celle qui, aujourd’hui, est ma meilleure amie et, selon moi, la meilleure meneuse d’Europe : Cap’s (Céline DUMERC). Je pense aussi aux supporters des Tangos qui m’ont procuré le plus moment de ma carrière : une STANDING OVATION de la part de 3500 personnes après ma deuxième rupture des ligaments croisés ! J’étais en rééducation en France et je suis venue au Prado pour voir le match d’Euroligue entre Bourges et Ekaterinbourg. A un moment donné, Benoît, le speaker de l’époque, a dit mon nom et tout le monde s’est levé pour m’applaudir et scander mon nom. J’en suis encore émue en y repensant !

Le fait d’être une joueuse étrangère et de recevoir autant de respect, d’amour et de reconnaissance de la part des supporters, c’est quelque chose qui n’a pas de prix ! C’est la meilleure récompense pour une athlète !

 

Que vas-tu faire désormais ?

Il est temps pour moi de m’installer de manière permanente sur un banc de touche. Ca a donc commencé l’été dernier avec les U16 grecques en tant qu’assistante-coach. Aujourd’hui, je suis dans le staff de l’équipe masculine de Maroussi, à Athènes. Qui sait ? Peut-être qu’un jour, je reviendrai en France. C’est ma deuxième maison !

 

As-tu un message particulier pour le public français ?

Mon message à l’intention des supporters est que, pour moi, ils sont uniques ! Pas seulement ceux des clubs pour lesquels j’ai joué mais dans toute la France. Ce sont de vrais passionnés, ils aiment ce sport. Ils ont toujours montré beaucoup de respect envers leur équipe et les adversaires. Ils vous donnent toujours la motivation de jouer pour eux. J’espère vraiment avoir la chance de les revoir à l’avenir !

 

 

Stella, merci d’avoir choisi Postup.fr pour faire cette annonce ! L’ensemble de la rédaction te félicite chaleureusement pour ta belle et longue carrière de basketteuse, et te souhaite plein de bonheur dans ta nouvelle vie !

Share Button

Un commentaire

  1. Une grande!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,473 seconds. Stats plugin by www.blog.ca