Pages
Adsense

Sans secteur intérieur, la Suède s’incline logiquement contre la France

Share Button

26 d’évaluation pour Sandrine GRUDA, MVP face à la Suède © Julien Bacot FFBB

 

France Suède 77-61

 

Nous ne reviendrons pas sur le contexte qui a vu la Turquie initialement prévue pour affronter la France dimanche dans l’impossibilité de se déplacer à Mulhouse et son remplacement par la Suède qui a accepté de jouer deux matchs dont le premier ce vendredi et le second cette fois comme prévu samedi. (plus d’infos ici) sur le site de la FFBB. 

Valérie GARNIER ayant annoncé la liste des 12 joueuses pour l’Eurobasket 2021 (17- 27 Juin), elle n’aurait pas eu besoin d’en laisser une en civil. Elle dut cependant faire appel à Tima POUYE pour remplacer Sarah MICHEL laissée au repos. L’équipe de départ était composée d’Olivia EPOUPA, Marine JOHANNES, Gabby WILLIAMS, Endy MIYEM et Sandrine GRUDA.

De son côté le coach de l’équipe de Suède Marco CRESPI qui a succédé à François GOMEZ s’appuie sur les sœurs Elin et Frida ELDEBRINK alors qu’il est très démuni en secteur intérieur, les joueuses connues en France sont absentes : Regan MAGARITY, Louice HALVERSSON, Elin GUSTAVSSON et Amanda ZAHOUI B. a préféré rester aux Sparks de Los Angeles.

Le 1er quart temps correspond à un jeu ouvert et rapide. Sandrine GRUDA (21 points, 26 d’évaluation) est la meilleure marqueuse du match. Elle est aidée par Gabby WILLIAMS (9 points, 13 d’évaluation) et Endy MIYEM (12 points) mais côté suédois les sœurs Elin et Frida ELDEBRINK répliquent (respectivement 10 et 13 points) et le score est après 10’ équilibré 25-23 .

La domination française sous le panier grâce notamment au mètre 97 de Helena CIAK s’amplifie d’autant que l’ex joueuse du BLMA Klara LUNDQUIST est à 0/5 au tir à mi-distance. La mi-temps est sifflée sur le score de 44-30.

Le début de la seconde mi-temps est clairement à l’avantage des Françaises et le score enfle pour atteindre +20 après 8’ de jeu en deuxième mi-temps et le troisième quart-temps se termine sur le score de 62-40 ; la joueuse de Toulouse Kalis LYOD (14 points) est la seule côté suédois à tenter de résister.

Curieusement les Françaises sans doute trop dominatrices font preuve de laxisme en début de quatrième quart temps et le score passe de 66-43 à 66-54 encaissant donc un 0-11 mais tout cela rentre dans l’ordre ,73-56 à 3’ de la fin et Valérie GARNIER peut faire entrer la jeune Tima POUYE qui honore ainsi sa première sélection. Le score final est de 77-61, la France perdant tout de même le dernier quart temps 13-21.

Petit bémol à cet ample succès français : une défense parfois un peu lâche et une adresse à mi-distance pas toujours au rendez- vous : Olivia EPOUPA à 1/6 au tir, Marine JOHANNES à 2/6. En revanche la France domina largement le rebond (42-30).

Demain second match contre le même adversaire et l’on ne voit pas très bien comment la France pourrait ne pas terminer ces matchs de préparation par un 6/6.   

Un commentaire

  1. Il est toujours difficile pour des intérieures de défendre sur des joueuses plus mobiles….je trouve qu’elles ne s’en sont pas si mal réussi que cela nos françaises en plus en maitrisant le rebond……..

Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense