Pages
Adsense

WNBA : Brittney GRINER Défenseur de l’Année, Sandy BRONDELLO Coach de l’Année

Share Button

WNBA_2013_Brittney GRINER (Phoenix) vs. Washington_elixher.comBrittney GRINER est en train d’exploser dans la ligue nord-américaine © elixher.com

Elle s’est surtout fait connaitre comme étant l’une des rares joueuses à pouvoir dunker dans un match de WNBA mais Brittney GRINER, ce n’est pas que ça. L’intérieure des Phoenix Mercury est également un défenseur hors pair. A ce titre, elle vient d’être désignée Défenseur de l’Année 2014 avec 31 points contre seulement 4 points pour la deuxième du classement, Sancho LYTTLE (Atlanta Dream) et succède à Sylvia FOWLES (Chicago Sky).

A bientôt 24 ans, l’ancienne pensionnaire de l’Université de Baylor rentre dans l’histoire de la ligue nord-américaine puisque cette saison, elle a battu plusieurs records au niveau du nombre de contres. D’une part, elle affichait une moyenne de 3,79 contre par match, devenant ainsi la meilleure contreuse de l’Histoire de la WNBA.

D’autre part, sur l’ensemble de la saison, elle est aussi en première position avec 129 “blocks” alors que le précédent record était détenue par la regrettée Malgorzata DYDEK en 1998 avec 114. Enfin, l’intérieure polonaise, tout comme Lisa LESLIE (10 contres) sont battues au niveau du record de contres effectués dans un match : Brittney GRINER en a fait 11 sur le parquet de Tulsa le 29 juin. Voici la vidéo :

Et ce n’est pas tout pour les Mercury puisque leur coach Sandy BRONDELLO est nommée Coach de l’Année par un panel de journalistes spécialisés. Là encore, c’est un plébiscite puisque la technicienne de 46 ans (depuis 3 jours) a obtenu 33 points alors que sa consœur de Minessota, Cheryl REEVE, arrive en deuxième position avec 2 points, tout comme Mike THIBAULT (Washington), titré en 2013.

Ce n’est que la deuxième année que l’Australienne est sur le banc d’une franchise WNBA en tant qu’entraineur principal, la première était en 2010 avec Los Angeles. Cette saison, elle a permis à Phoenix de terminer en Conférence Ouest sur un bilan de 29 victoires contre 5 défaites alors que l’année dernière, la franchise de l’Arizona était à 19 victoires et 15 défaites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense