Pages
Adsense

Euroligue : Du très lourd au programme pour Bourges et Montpellier

Share Button

Jelena DUBLJEVIC Fiba EuropeJelena DUBLJEVIC et Galatasaray à l’épreuve d’Ekaterinbourg© FIBA Europe/Galatasaray

Poule A :

Kosice USK Prague
Montpellier Kursk
Galatasaray Ekaterinbourg
Exempt : Cracovie

Poule B :

Brno Orenbourg
Salamanque Torun
Bourges Fenerbahce
Schio Abdullah Gül Univ.

 

Les deux représentants Français s’attendent à de gros match en ce mercredi en recevant deux têtes d’affiche de cette compétition, Kursk et Fenerbahce.

Les championnes de France accueillent les Russes qui sont bien installées en haut du classement du Groupe A. Avec un effectif très impressionnant, Kursk a été la seule équipe à battre jusque là Ekaterinbourg. Porté par son intérieur Américaine, Nneka OGWUMIKE, Kursk est également bien équipé à tous les postes : d’Epiphanny PRINCE à la mène à Seimone AUGUSTUS sur l’aile. Gaëlle SKRELA et ses partenaires devront résister au maximum et faire douter cette armada russe le plus longtemps possible. Elodie GODIN, qui pourrait passer le cap des 1 000 rebonds en Euroligue lors cette rencontre, et les Héraultaises seront en quête d’exploit pour espérer entrevoir une qualification pour la suite.

Même son de cloche dans le Berry où Bourges accueille un grand nom du sport, le Fenerbahce. Lors du match aller, les Tango n’avaient pas vu le jour s’inclinant lourdement. Mais, on connaît la solidité de l’équipe de Valérie GARNIER sur son parquet du Prado. Des grands noms comme Ekaterinbourg la saison dernière y sont tombés. Toutefois, Héléna CIAK et ses copines ne devront rééditer le piètre même début de rencontre que face à Orenbourg. En face, les Turques, emmenées par les championnes du Monde US, Tina CHARLES et Angel MCCOUGHTRY veulent presque valider leur place en 1/4 de finale et qui plus est la première place de la poule afin de se faciliter la tâche pour accéder au Final 4.

L’autre gros choc de cette journée se tiendra à Istanbul où Galatasaray reçoit Ekaterinbourg. C’est lors du match aller, soldé par une défaite en prolongation,  que les Turques avaient montré leur vrai visage après des revers surprenant contre notamment Montpellier et Cracovie. Depuis, le champion d’Europe est capable du meilleur en l’emportant face à Kursk comme du pire, défaite à Kosice. Sancho LYTTLE & Co se sont positionnée, pour la première fois, dans le Top 4. Galatasaray et Jelena DUBLJEVIC veulent confirmer leur probant succès de la semaine passée face à Prague. Ekaterinbourg, lui, veut s’éviter une finale du groupe dans deux semaine à Kursk en cas de défaite. Sandrine GRUDA et ses partenaires veulent s’éviter ce scénario en s’imposant à Istanbul.

Lourdement battu à Galatasaray, Prague doit se relancer en Slovaquie pour espérer aussi obtenir le précieux sésame du 1/4 de finale. Les Tchèques partent avec l’avantage mais le récent succès de Kosice contre Galatasaray peut mettre de la pression sur l’équipe de Laia PALAU. Mais, les Slovaques ont perdu dans la semaine une pièce essentielle de leur jeu puisque Tijana KRIVACEVIC a rejoint Sopron. Sonja PETROVIC et le Tchèques ne sont pas dans une bonne série avec 3 défaites consécutives.

Dans la poule de Bourges, Orenbourg et Salamanque devraient avoir une partie assez tranquille compte tenu de leur adversaires, Brno et Torun. Si Orenbourg et Dewanna BONNER vont tranquillement s’imposer (à moins d’une énorme surprise), Salamanque sera attentive avec la prestation de Maurita REID, élue meilleure joueuse par la FIBA Europe la semaine dernière, grâce à ses 21 points. Mais, les Espagnoles possèdent un collectif plus solide. Angelica ROBINSON et Marta FERNANDEZ en sont des exemples.

Jeudi, Schio affronte les Turques d’Université Abdullah Gül. Le duel de cette rencontre sera sans grand doute celui entre Isabelle YACOUBOU et Lara SANDERS. Depuis son retour de Chine, la Française réalisé d’énormes cartons et apporte une aide évidente au champion d’Italie en titre. Lara SANDERS sera une adversaire de taille. Sa mobilité et son adresse hors de la peinture peut poser problème. Giorgia SOTTANA et le Italiennes devront aussi se méfier des percutions de la Roumaine Gabriela MARGINEAN qui est celle qui a réussi le plus de lancers francs de la compétition (33/38).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,496 seconds. Stats plugin by www.blog.ca