Pages
Adsense

Euroligue : Bonne opération pour Prague, Bourges dos au mur

Share Button

 Seimone AUGUSTUS Fiba Europe Dynamo KurskSeimone AUGUSTUS a fait mal à Bourges © Dynamo Kursk

 

Résultats des Matchs 1 des 1/4 de Finale :

Ekaterinbourg Orenbourg 81-54
Kursk Bourges 75-62
Fenerbahce Galatasaray 58-56
Salamanque Prague 48-50

Les deux formations Russes ont fait respecter la hiérarchie.

Mais, Bourges a eu les occasions. Encore accrochés à Kursk à 1:30 de la mi-temps, Paoline SALAGNAC (17 points, 5 rebonds) et ses partenaires ont eu du mal à terminer le deuxième quart laissant Seimone AUGUSTUS (18 points, 8 rebonds, 7 passes et 4 interceptions) et les Russes basculèrent avec un avantage de +8 (44-36). Le Dynamo a été redoutable d’adresse surtout à mi-distance par Epiphanny PRINCE (16 points, 6 passes) ou Evgenia BELYAKOVA, très efficace derrière la ligne à 3 points avec un joli 4/4. Pourtant le secteur intérieur Berruyer par Héléna CIAK (14 points, 7 rebonds) a réussi à contenir Nneka OGWUMIKE avec seulement 13 points et 8 rebonds.

Ekaterinbourg, quant à lui, n’a pas fait de détails devant leur compatriote d’Orenbourg. Avec un début de rencontre en fanfare (28-12), Sandrine GRUDA (20 points, 13 rebonds) et ses coéquipières voient Candice DUPREE (12 points, 7 rebonds)réduire de moitié leur retard à la pause. Mais, Candace PARKER (17 points, 11 rebonds) et le champion 2013 font faire une deuxième mi-temps de feu en infligeant un 40-19 aux partenaires de Dewanna BONNER (10 points, 11 rebonds).

Comme attendu, le choc entre Fenerbahce et son grand rival de Galatasaray a tenu ses promesses. Si ces deux équipes sont très prolifiques en attaques, c’est avec la défense que s’est gagné cette rencontre. Chaque équipe a eu sa mi-temps. Il a fallu attendre les derniers instants de la rencontre pour connaître le verdict. Alors à égalité à 2 minutes du buzzer final, Jelena DUBLJEVIC (14 points) manque l’occasion de donner l’avantage au champion en titre. Shavonte ZELLOUS (13 points), elle, ne rate pas ses lancers francs qui permet à son équipe de remporter le match 1. La rencontre de vendredi risque davoir le même scénario.

Prague est la seule équipe à s’imposer hors de ses bases. Les Tchèques se sont imposées sur le parquet de Salamanque prenant un net avantage puisque même le Fenerbahce en phase de poule s’y était incliné. Prague peut remercier Jana VESELA (6 points, 7 rebonds). L’internationale Tchèque a inscrit les dernier point de la rencontre à 44 secondes de la fin avant d’intercepter la dernière possession espagnole. Salamanque s’est donc mis en difficulté lui qui pourtant a l’avantage du parquet. Angelica ROBINSON (10 points, 17 rebonds) et ses coéquipières sont dans l’obligation de s’imposer en République Tchèque vendredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,220 seconds. Stats plugin by www.blog.ca