Pages
Adsense

LFB : Un partout, balle au centre

Share Button

LFB_2014-2015_Johannah LEEDHAM (Bourges)_Guillaume LAVIGNIEJohannah LEEDHAM et Bourges ont égalisé en finale © Guillaume LAVIGNIE

Match 2 de la finale :

Bourges Villeneuve d’Ascq 63-55

 

Les Berruyères ont pris le match comme il le fallait et n’ont jamais desserré l’étau de leur défense. La tendance du premier match qui avait vu les banlieusardes lilloises imposer leur dureté physique a été fortement inversée au cours de cette deuxième manche. Céline DUMERC remettait les pendules à l’heure en dominant Virginie BREMONT tout comme Endy MIYEM face à Fati SACKO. Seules Megan MAHONEY, Ann WAUTERS et l’excellente Marielle AMANT réussissaient à se sortir du traquenard berruyer. De l’autre côté du terrain, si la qualité collective n’était pas vraiment au rendez-vous comme souvent dans ces finales, l’adresse dans les tirs à longue distance faisait des dégâts. Paoline SALAGNAC et Céline DUMERC faisaient mouche et réussissaient là où elles avaient échoué dans le Nord.

Pourtant, à l’image de leur saison, les « Guerrières » ne lâchaient rien. Sans faire un match extraordinaire, les joueuses de Fred DUSART restaient dans les roues de leurs hôtes et conservaient tout espoir de venir coiffer sur le fil les Tangos. Ce ne fut pas le cas même si l’écart de huit points au final ne reflète pas tout à fait la physionomie de la rencontre.

La belle sera des plus intéressantes, l’écart entre les deux équipes étant infime. Tout peut donc arriver même si l’avantage du terrain placera Bourges en position de favorites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,687 seconds. Stats plugin by www.blog.ca