Pages
Adsense

La France se refait une santé face aux Slovaques

Share Button

Ana CATA-CHITIGA (France) vs. Slovaquie_FFBBAna CATA-CHITIGA et ses troupes ont maîtrisé la Slovaquie © FFBB

Résultat :

France Slovaquie 74-55

 

Très certainement vexées d’avoir échoué de peu hier face à l’armada serbe (63-64), les Bleues prenaient rapidement les choses en main, par Sandrine GRUDA (15 points, 4 rebonds) notamment (8-2, 4′). En face, Romana VYNUCHALOVA (7 points, 2 rebonds) et ses partenaires peinaient à sortir la tête de l’eau mais passaient un 9-2 qui surprenait les filles de Valérie GARNIER (10-11, 7′). Mais comme souvent, Valériane AYAYI (9 points, 6 rebonds) et les Françaises ne paniquaient et terminaient le premier quart-temps avec une insolente réussite (22-17, 10′).

Très appliquées défensivement, Ana CATA-CHITIGA (12 points, 2 passes décisives) et ses compatriotes rendaient la vie dure à des Slovaques en manque cruel d’adresse. L’écart s’agrandissait petit à petit (26-17, 13′) mais les Bleues avaient encore du pain sur la planche. Paoline SALAGNAC (11 points, 2 rebonds) se chargeait même de franchir la barre symbolique des 10 points d’avance (30-19, 17′). Ce n’était que le début d’une longue marche en avant pour Helena CIAK (8 points, 8 rebonds) et ses copines qui semblaient inarrêtables (37-19, 18′). Malgré leur bonne volonté, les partenaires de Marta PALENIKOVA (9 points, 2 rebonds) étaient beaucoup trop pénalisées par les fautes (12 fautes d’équipe dans le deuxième quart). Les deux équipes regagnaient les vestiaires sur le score de 39-24 en faveur de l’équipe de France.

Sous la houlette d’une Ana CATA-CHITIGA en grande forme, les Bleues semblaient intouchable en revenant sur le parquet de Bourg-de-Péage (46-26, 23′). La Slovaquie était littéralement en panne d’adresse. Pas rassasiées pour autant, les Françaises poursuivaient leur travail de rouleau-compresseur (52-26, 25′). Leur secteur intérieur faisait très mal à des adversaires médusées (56-28, 27′). Les deux nations savaient depuis longtemps que le sort du match était scellé. Au bout de 30 minutes, la France menait 60-35.

Pour l’honneur et surtout préparer les prochaines échéances, le Slovaquie continuait à travailler (62-38, 32′). Conscientes de leur force, Sandrine GRUDA and co. relançaient plusieurs fois la machine pour montrer qui était le patron sur le parquet drômois (66-40, 34′). La fin de partie était toujours aussi déséquilibrée. Au final, la France s’impose très largement (74-55) et peut désormais se tourner vers le prochain stage, à Tarbes.

Allez les Bleues !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,521 seconds. Stats plugin by www.blog.ca