Pages
Adsense

Euro 2015 : L’Italie craque encore, la Russie semble intouchable

Share Button

Euro 2015_Aikaterina SOTIRIOU (Grèce) vs. Italie_FIBA-CIAMILO-CASTORIA_CASTORIAAikaterina SOTIRIOU et les Grecques ne ratent pas leur entrée © FIBA/CIAMILO-CASTORIA/CASTORIA

Groupe A :

Rép. Tchèque Ukraine 80-79
Roumanie Monténégro 61-79

 

Classement :

1. Monténégro 4Pts 2m
2. Rép. Tchèque 3Pts 2m
3. France 2Pts 1m
4. Ukraine 2Pts 2m
5. Roumanie 1Pt 1m

 

Après avoir été renversé par la France hier (55-79), l’Ukraine a très certainement été frustrée aujourd’hui en échouant d’un tout petit point face à la République. Dès les premières minutes, Katerina ELHOTOVA (23 points, 5 rebonds) et ses copines montraient les dents (31-17, 10′). Mais peu à peu, l’inébranlable Alina IAGUPOVA (32 points, 6 rebonds) remettait ses troupes sur le droit chemin pour finalement rendre les armes dans les ultimes secondes.

Pour son entrée dans la compétition, l’un des deux pays hôtes, la Roumanie, n’a pesé bien lourd face à l’armada monténégrine. Malgré les efforts de Gabriela MARGINEAN, les locales ont longtemps en panne de solutions, notamment dans le deuxième quart-temps perdu 4-25. Mais sous la houlette de Jelena DUBLJEVIC (19 points, 7 passes décisives), le Monténégro agissait en véritable rouleau-compresseur pour l’emporter assez facilement et se hisser (provisoirement ?) en tête du groupe A.

Groupe B :

Grèce Italie 51-46
Biélorussie Pologne 65-49

 

Classement :

1. Biélorussie 4Pts 2m
2. Grèce 2Pts 1m
3. Turquie 2Pts 1m
4. Italie 2Pts 2m
5. Pologne 2Pts 2m

 

Le premier match de ce groupe B fait place à une petite surprise entre deux nations méditerranéennes. En effet, la Grèce entre dans cet Euro en faisant tomber une équipe d’Italie, qui a visiblement perdu beaucoup trop d’énergie dans sa bataille d’hier contre les Biélorusses. Kathrin RESS et les siennes (13 points, 11 rebonds) comptaient pourtant 6 points d’avance au terme du troisième quart-temps (31-37, 30′) mais cet écart n’inquiétaient guère les coéquipières d’Aikaterina SOTIRIOU (13 points, 3 rebonds), qui passaient un 20-9 dans les 10 dernières minutes pour s’adjuger la victoire.

De son côté, la Biélorussie poursuit sur sa lancée. A l’image de Tatsiana LIKHTAROVITCH (10 points, 2 rebonds), les Biélorusses sont restées concentrées de bout en bout dans cette partie (34-24, 20′). La Pologne a eu beau tout donner pour sortir la tête de l’eau en fin de partie, le mal était fait depuis bien longtemps et la Pologne est donc désormais au pied du mur avec aucune victoire au compteur.

Groupe C :

Croatie Lettonie 67-63
Grande Bretagne Russie 40-71

 

Classement :

1. Russie 4Pts 2m
2. Croatie 3Pts 2m
3. Serbie 2Pts 1m
4. Lettonie 2Pts 2m
5. Grande Bretagne 1Pt 1m

 

Alors qu’elle n’avait pour ainsi dire pas existé la veille face à la Russie, la Croatie s’est refait une petite santé ce soir en venant à bout de la Lettonie. Anete STEINBERGA (24 points, 8 rebonds) n’ont cependant pas démérité mais ont connu un petit passage à vide dans le deuxième quart-temps (perdu 16-10), suffisant pour mettre les Croates en confiance dans cette partie et peut-être même pour la suite de cet Euro malgré les blessures durant la préparation.

 

En revanche, il n’y a clairement pas eu de match entre Britanniques et Russes. Portée par la fougue de la jeune Maria VADEEVA, 16 ans (13 points, 8 rebonds), la Russie a complètement déroulé durant 40 minutes. En face, le trio Rachael VANDERWAL – Stefanie COLLINS – Azania STEWART (7, 9 et 10 points) semblait en mesure de lui répondre mais leurs efforts étaient bien évidemment vains.

 

Groupe D :

Slovaquie Lituanie 85-79
Hongrie Suède 63-72

 

Classement :

1. Slovaquie 4Pts 2m
2. Suède 3Pts 2m
3. Espagne 2Pts 1m
4. Lituanie 2Pts 2m
5. Hongrie 1Pt 1m

 

Bonne nouvelle pour la Slovaquie, qui enregistre son deuxième succès en deux jours. Les débats étaient pourtant serrés entre Slovaques et Lituaniennes en début de partie (24-23, 10′). Mais Kristi TOLIVER (23 points, 6 passes décisives) mettait un point d’honneur a aider son pays d’adoption à jouer les troubles-fête ce match. Avec une Sandra LINKEVICIENE en grande forme (11 points, 11 rebonds), la Lituanie se sentait capable d’inverser la tendance mais entre vouloir et pouvoir, il y avait un monde.

Ca y est, la Suède a ouvert son compteur de victoires. Avec une Frida ELDEBRINK en grande forme (28 points, 4 rebonds), les Nordiques ont mis du temps à démarrer la machine (39-27, 20′) mais une fois qu’elle était rodée, plus personne ne pouvait l’arrêter, que ce soit Anna VAJDA (10 points, 7 rebonds) ou les 2200 spectateurs de la salle de Sopron, pratiquement tous acquis à la cause de l’autre pays organisateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,468 seconds. Stats plugin by www.blog.ca