Pages
Adsense

Hervé COUDRAY (Mali) : “Faire du mieux possible lors de l’Afrobasket”

Share Button

Hervé COUDRAY (Mali)_FIBAHervé COUDRAY de retour sur le banc malien © FIBA

Il y a quelques jours, la retour d’Hervé COUDRAY sur le banc de la sélection nationale malienne était officialisé par la Fédération. En 2010, le technicien breton a coach le Mali lors du Mondial et l’année suivante, il a contribué à ce que les compatriotes d’Hamchetou MAIGA-BA remporte le bronze à domicile lors de l’Afrobasket. Nous sommes allés à la rencontre du l’ancien entraineur de Mondeville pour connaitre ses ambitions à l’approche d’une nouvelle édition du championnat d’Afrique des Nations, qui aura lieu au Cameroun du 24 septembre au 3 octobre.

Hervé, tu es donc de nouveau le sélectionneur du Mali. Qu’est-ce qui t’a convaincu d’accepter ce poste ?
La première raison, c’est le fait que j’ai gardé un très bon souvenir de mes 2 années à la tête de l’équipe nationale malienne en 2010 et 2011. Les résultats et la progression de l’équipe pendant les stages étaient intéressants. D’autre part, Les relations et les contacts que j’ai créés avec les joueuses, les dirigeants et les coaches maliens m’ont encouragé à repartir pour une nouvelle aventure De plus, Les compétitions internationales sont toujours des moments particulièrement importants pour un coach. Sentir que votre groupe progresse, que votre groupe adhère, se donne les moyens de réussir vous encourage à continuer. Enfin, je garde un sentiment de frustration par rapport à l’Afrobasket de Bamako en 2011 car notre 3ème place même si elle nous qualifiait pour le tournoi pré-olympique ne satisfaisait pas car le peuple malien et toute l’équipe des joueuses et staff ne souhaitaient que le titre de championne d’Afrique.

Après Mondeville, tu t’es ensuite engagé avec les garçons de Caen avec qui tu vas monter en NM1 la saison prochaine. Est-ce que tu considères ce retour au basket féminin comme un retour aux sources ?
Oui si on veut, c’est un peu cela dans un sens car je vais retrouver des relations humaines que j’ai connu pendant plus de 20 ans à m’occuper de filles et c’est très différent. Je vais d’autre part retrouver certaines joueuses que j’ai eu plaisir à coacher à Mondeville ou avec le Mali.

Après avoir remporté le bronze avec cette même équipe nationale lors de l’Afrobasket 2011, quel sera l’objectif cette année ?
L’objectif sera de faire le mieux possible, on a tous en tête la déception de la 3ème place en 2011 même si elle donnait la qualification au TPO, on espérait tous la médaille d’or. Ce sera beaucoup plus difficile cette année mais on donnera le meilleur de nous-même pour porter haut les couleurs du Mali.

Peux-tu nous dessiner les contours de l’équipe nationale malienne ?
J’en saurai un peu plus après le camp que j’organise à partir du 20 juin car je souhaite évaluer les jeunes joueuses qui ont eu de très bons résultats avec les équipes U18 et U19 afin d’évaluer les joueuses et voir si certaines peuvent apporter un plus a l’équipe nationale. Je souhaite d’autre part retrouver la base de l’équipe de 2010 et 2011 afin d’apporter de l’expérience. Construire une équipe où expérience et jeunesse se mêlent pour le meilleur de l’équipe nationale.

Penses-tu revenir sur le banc d’une équipe féminine (autre que sélection) un jour ?
Pourquoi pas ? Je ne me suis rien interdit, tout projet ambitieux qu’il soit avec des hommes ou avec des femmes m’intéresse. J’ai vibré lors des matches de playoffs avec le Caen Basket Calvados (son équipe monte en NM1, ndlr) comme j’ai vibré en regardant les matches de Bourges en Euroligue ou les matches de l’ESBVA en finale de l’Eurocoupe. Je pense aussi que si je reviens vers les filles, je dois le faire vite sinon je crois que je resterai chez les masculins. Encadrer une équipe nationale française ou étrangère est toujours très enrichissant donc je réfléchirai en terme de projet et pas en sachant que ce sont des hommes ou des femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense