Pages
Adsense

Euro 2015 : La France l’emporte au mental

Share Button

Euro 2015_Isabelle YACOUBOU (France) vs. Biélorussie_FIBA_CIAMILLO-CASTORIA_BELLENGERIsabelle YACOUBOU a sorti un double-double © FIBA/CIAMILLO-CASTORIA/BELLENGER

 

Biélorussie France 58-64

Comme attendu, les deux équipes se regardaient les yeux dans les yeux en début de match mais Sandrine GRUDA (10 points, 5 rebonds) et Isabelle YACOUBOU (14 points, 12 rebonds) faisaient déjà un gros travail dans la peinture (4-8, 3′). Même si Yelena LEUCHANKA (16 points, 9 rebonds) faisait parler son expérience, les Bleues étaient en réussite et parvenaient à se détacher après 5 minutes de eu (6-13). Les Biélorusses étaient fortement en manque d’adresse alors que Céline DUMERC (7 points, 4 passes décisives) et les siennes enfonçaient encore un peu plus le clou (6-18, 7′). Au terme du premier quart, on pouvait dire que la France avait pris cette rencontre par le bon bout (10-20, 10′).

Valérie GARNIER faisait tourner son effectif, qui ne cessait d’accroitre son avance, par Olivia EPOUPA (5 points, 1 rebonds) ou encore Sarah MICHEL (5 points, 3 passes décisives) pour être à 12-25 au bout de 13 minutes. Mais les Françaises devaient rester vigilantes, notamment sur le tir extérieur adverse puisque Katsiaryna SNYTSINA (14 points à 6/14) redonnait un peu d’énergie à son équipe (18-30, 15′). Mais pénalisées par les fautes d’équipe, les Biélorusses offraient des occasions aux Bleues de rester devant. A la pause, l’équipe de France menait 29-40.

Les Bleues revenaient sur le parquet avec la même motivation mais étaient moins agressives défensivement. Yelena LEUCHANKA en profitait pour permettre à son équipe de revenir à -9 (42-41, 22′). En produisant du jeu rapide, les Biélorusses commençaient à faire douter les filles de Valérie GARNIER, qui devait prendre un temps mort pour éteindre l’incendie (39-46, 26′). Même si elles perdaient beaucoup de ballons, les tricolores étaient encore devant après 30 minutes de jeu (43-52).

La consigne était visiblement de verrouiller Lindsey HARDING (10 points, 8 passes décisives) mais les Bleues n’arrivaient à se créer des occasions de l’autre côté du terrain (50-55, 33′) et la quatrième faute personnelle de Céline DUMERC n’arrangeait pas leurs affaires dans cette fin de match décisive. Heureusement, Isabelle YACOUBOU relançait un peu la machine mais tout était encore possible (52-58, 35′). Mais quelques instants plus tard, celle que l’on surnomme affectueusement “Shaqoubou” commettait la cinquième faute collective des Françaises dans ce dernier quart, permettant ainsi à leurs vis-à-vis d’entretenir l’espoir (54-59, 36′), imitée par Lindsey HARDING (56-59, 37′). Le suspense était à son comble dans les 3 dernières minutes de cette partie surtout que les Biélorusses se donnaient des secondes chances même si, sur l’ensemble du match, les Françaises n’étaient pas en reste au niveau des rebonds (58-61, 39′). Après un nouveau shoot de Gaëlle SKRELA (8 points, 5 rebonds), les Bleues partaient vers un nouveau succès (58-64) pour terminer à la deuxième place du groupe E.

Allez les Bleues !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,488 seconds. Stats plugin by www.blog.ca