Pages
Adsense

WNBA : Tulsa se relance, pas Atlanta et Seattle

Share Button

WNBA 2015Tamika CATCHINGS Indiana FEVERIndiana et Tamika CATCHINGS corrigent Seattle © Indiana FEVER

Résultats :

Atlanta Tulsa 75-85
Indiana Seattle 88-65
San Antonio Los Angeles 70-63
Washington New York 76-79
(a.p)

 

Classements :

Conférence Est :

1. Connecticut 70 % 7 V 3 D
2. New York 64 % 7 V 4 D
3. Washington 54 % 6 V 5 D
4. Chicago 54 % 6 V 5 D
5. Indiana 50 % 6 V 6 D
6. Atlanta 42 % 5 V 7 D

Conférence Ouest :

1. Minnesota 80 % 8 V 2 D
2. Tulsa 69 % 9 V 4 D
3. Phoenix 54 % 6 V 5 D
4. San Antonio 27 % 3 V 8 D
5. Seattle 23 % 3 V 10 D
6. Los Angeles 18 % 3 V 9 D

Tulsa repart de l’avant. Les blessures longues durée de Skylar DIGGINS et Tiffany JACKSON-JONES avaient provoqué un sérieux coup d’arrêt avec 3 défaites consécutives. Cette série négative a pris fin à Atlanta où le Shock s’impose contre le Dream. Après une première ni-temps très offensive (48-41), Plenette PIERSON (24 points) et Riquna WILLIMAS (23 points) ont fait le job pour contenir une équipe d’Atlanta en difficulté, toujours dernier à l’Est. Une fois de plus, les cadres, à l’image d’Angel MC COUGHTRY (25 points, 9 rebonds) ou Sancho LYTTLE (14 points, 13 rebonds), ont tenu la barraque, le reste de l’équipe n’a pu les suivre. Tiffany HAYES en est l’exemple. L’extérieure a été en échec avec seulement 7 points à 3/10 et surtout 6 fautes.

Seattle et Los Angeles confirment leur grosses difficultés à voyager.

En s’inclinant lourdement à Indiana, le Storm n’a pas encore connu le succès hors de ses bases. Le 5 titulaire n’a pas pas répondu présent avec seulement 33 points. Seule Abby BISHOP s’en sort avec 12 points. C’est Jewell LOYD, en sortie de banc qui termine meilleure marqueuse de son équipe avec 15 unités à son compteur. Pour Indiana, l’apport de Lynetta KIZER a été important. Avec 17 points et 6 rebonds en 19 minutes de jeu, l’intérieure a apporté par son impact physique et son adresse. Marissa COLEMAN a ajouté 15 points.

Le bilan de Los Angeles à l’extérieur est similaire à celui de Seattle. Les Sparks concèdent une nouvelle défaite, cette fois à San Antonio. Pourtant, Nneka OGWUMIKE (16 points, 13 rebonds) & Co étaient en avance à la pause (+3, 38-35). Mais, la suite est plus douloureuse, la faute à une 3ème quart totalement raté, concédé 6-17. Danielle ROBINSON (22 points, 8 passes) et ses partenaires passent alors un 11-0 (de 41-43 à 52-43) décisif.

La rencontre entre Washington et New York avait plutôt bien commencé sur le plan offensif, le score étant à la pause de 50-46 pour le Liberty. LA suite a été beaucoup moins efficace, 23-19 pour Washington poussant la rencontre en prolongation. Tina CHARLES (21 points, 10 rebonds) et ses partenaires finissent par s’imposer. Cette victoire est synonyme de deuxième place à l’Est. Transférée de Chicago puis absente pour cause d’Euro avec la Russie, Epiphanny PRINCE a fait son premier match de la saison avec, au final, 12 points. Les Mystics ont craqué durant la période supplémentaire malgré le double double de Stefanie DOLSON (22 points, 13 rebonds).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,451 seconds. Stats plugin by www.blog.ca