Pages
Adsense

WNBA : New York surpris à domicile, le mur Brittney GRINER infranchissable

Share Button

Brittney GRINER Phoenix MercuryUn contre parmi ses 11 de Brittney GRINER © Phoenix Mercury

 

Match 1 Demi finale de conférence :

Est Chicago Indiana 77-72
New York Wasington 83-86
a. 2p.
Ouest Phoenix Tulsa 88-55
Minnesota Los Angeles 67-65

La mauvaise série de New York en fin de saison régulière n’était finalement pas un mauvais signe pour la franchise de Big Apple ? Pourtant meilleure équipe de ligue avec le coach de l’année, Bill LAMBEER, le Liberty n’a pas stoppé cette spirale négative. En s’inclinant à domicile lors de ce match 1 au bout de la nuit (après 2 prolongations), Tina CHARLES (22 points, 8 rebonds), qui pensait avoir donné la victoire à son équipe à 3 secondes de la fin du temps réglementaire mais son panier fut refusé (les 24 secondes étant passées), et ses partenaires sont désormais dos au mur. Epiphanny PRINCE (26 points) et New York sont dans l’obligation de l’emporter à Washington sous peine de connaître une fin brutale à cette saison. Tayler HILL (13 points) a apporté des points précieux venant du banc.

Minnesota a fait respecter la hiérarchie devant Los Angeles. Mais, le Lynx s’est fait une petite frayeur sur la fin de match. Maya MOORE (33 points, 5 rebonds, 4 interceptions) et Seimone AUGUSTUS (17 points) ont porté le vainqueur de la conférence Ouest en phase régulière. Les Sparks ont été plus collectifs puisque 4 joueuses passent la barres de 10 points. Candace PARKER finit avec 16 points et 9 rebonds. Le match 2 au Staples Center s’annonce tout aussi intéressant.

Chicago a eu deux joueuses récompensées, Elena DELLE DONNE (MVP de la saison) et Allie QUIGLEY (comme l’année dernière, meilleure 6ème joueuses). Ces deux éléments majeur du Sky ont fait merveille pour permettre à Chicago de mener 1-0 dans cette série l’opposant à Indiana. La première termine avec un double double (14 points, 11 rebonds), la deuxième finissant meilleure marqueuse de la rencontre avec 22 points. Tamika CATCHINGS (21 points) n’a pu empêcher la défaite du Fever.

Britnney GRINER a fait honneur à son titre de meilleur défenseur de la saison. L’intérieure US a été énorme en battant le record de contres dans un match avec 11. En attaque, elle ne fut pas en reste avec 18 points. Avec cette présence, Tulsa a eu du mal. Pourtant, Odyssey SIMS (18 points) a sorti un match correct. Mais, au final, c’est une grosse défaite pour Tulsa, pour qui le match 2 s’annonce compliqué et qui pourrait être le dernier dans cette ville.

Le show Brittney GRINER aux contres :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,915 seconds. Stats plugin by www.blog.ca