Pages
Adsense

Présentation de l’Open LFB 2015

Share Button

LFB_2014-2015_Mistie BASS (Montpellier) vs. Bourges_Laury MAHEBourges et Montpellier se retrouvent pour le Match des Champions © Laury MAHE

Programme de l’Open LFB 2015 :

Nantes-Rezé Calais
Charleville Basket Landes
Toulouse Mondeville
Villeneuve d’Ascq Lyon
Hainaut Basket Angers
Nice Arras

 

 

 

 

 

 

Match des Champions :

Bourges Montpellier

 

Pour la onzième année, le petit monde du basket féminin français se retrouvera ce week-end dans la capitale pour participer ou assister à l’Open LFB. Les festivités commencent samedi à 13h30 avec le matches entre Nantes-Rezé et Calais.

Le NRB aura la lourde tâche de faire oublier le départ de Sarah MICHEL vers Montpellier, remplacée par l’Espagnole Queralt CASAS, qui découvrira le championnat de France. De son côté, Calais a dû reconstruire un groupe considérablement remanié, notamment avec le départs de ses joueuses étrangères. Les filles de Kévin BROHAN devront s’employer pour montrer que la mayonnaise opalienne va prendre.

Certainement déçue de ne pas avoir pu décrocher une place en Eurocoupe pour la deuxième année de suite, l’équipe de Charleville a la ferme intention de repartir de l’avant. Les Flammes pourront notamment s’appuyer sur un noyau mélangeant jeunesse et expérience, à l’image de Kim MESTDAGH ou encore Kaleena MOSQUEDA-LEWIS. Côté landais, on devra composer avec l’absence de Marion LABADIE (née LABORDE) pendant plusieurs mois. Mais Olivier LAFARGUE a réussi à former un effectif qui connait déjà le championnat. Ce combat s’annonce assez équilibré.

Après une saison compliquée, Toulouse doit repartir de l’avant en débutant sa saison face à Mondeville. Le TMB s’est renforcé avec l’arrivée de 4 recrues bien connues en LFB et pourra une nouvelle fois compter sur une Olivia EPOUPA qui se servira de l’expérience acquise pendant l’Euro pour continuer à grandir. Dans les rangs normands, on a perdu la shooteuse Courtney HURT, Kim GAUCHER-SMITH va tout faire pour pallier ce départ. Comme souvent (et on l’en félicite), Romain L’HERMITTE va accorder sa confiance envers des jeunes pousses comme Marine JOHANNES et Lysa MILLAVET.

On prend les mêmes et on recommence pour le Match des Champions puisque Bourges et Montpellier se disputeront le trophée. C’est une nouvelle page de l’Histoire tango qui va s’ouvrir avec les départs d’Endéné MIYEM, Marianna TOLO ou encore Danielle ADAMS ne reviendront pas au Prado. Danielle PAGE doit prendre ses repères aux côtés d’une “revenante”, Ana FILIP (anciennement CATA-CHITIGA). Au BLMA, Sarah MICHEL espérait disputer l’Euroligue mais son club a été contraint de la refuser. Qu’importe, Valéry DEMORY et ses troupes n’ont pas l’intention de faire de la figuration, loin de là !

Le lendemain, trois des quatre clubs du Nord-Pas-de-Calais entrent en lice. D’abord, Villeneuve d’Ascq repart sur de nouvelles bases pour tenter de faire au moins aussi bien voire mieux que lors de l’exercice précédent avec une victoire en Eurocoupe et et battu par Bourges en finale du championnat. L’ESBVA-LM voudra ainsi débuter ce nouvelle exercice sur une bonne note. Mais les filles de Frédéric DUSART seront opposées aux Lyonnaises. Si elles ont vu partir Sara CHEVAUGEON, les protéges de Marina MALJKOVIC espèrent faire mieux que par le passé, notamment avec la signature de Lauren ERVIN.

Au Hainaut, hormis Laura GARCIA et Ophélie BONNEAU, Fabrice FERNANDES a construit une équipe toute neuve. Avec Joyce COUSSEINS-SMITH à la mène et Porsha ROBERTS au poste 4 (Pauline AKONGA sera là pendant un mois pour remplacer Shanece McKINNEY), le SAHB repart de l’avant. Angers passe à une nouvelle dimension avec l’Eurocoupe. David GIRANDIERE a formé son groupe en conséquence avec Sofija ALEKSANDRAVICIUS dans la peinture et le duo composé Romane BERNIES et Marie-Eve PAGET.

Promu en LFB, Nice veut cette fois faire autre chose que “l’ascenseur” et s’est donné les moyens pour être à la hauteur de ses ambitions avec Ambrosia ANDERSON, Djéné DIAWARA ou encore Romy BAR. Avec la perte de Maggie LUCAS, Cécile PICCIN place beaucoup d’espoir envers Brooque WILLIAMS et la prometteuse meneuse Alix DUCHET, sans oublier Kalys LOYD.

2 commentaires

  1. Merci pour cette présentation.. Petit correctif : l’esbva etait finaliste du championnat l’an passé.. Et a même perdu de 2 petits points!

    • Exact merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense