Pages
Adsense

LFB : La journée 2 du 1er au 3 octobre 2015

Share Button

LFB_2015-2016_Camille AUBERT (Villeneuve d'Ascq) vs. Lyon_Laury MAHECamille AUBERT retrouvera la salle Jean BOUIN d’Angers ce soir © Laury MAHE

Programme de la journée 2 du 1er au 3 octobre 2015 :

Angers Villeneuve d’Ascq
Lyon Bourges
Basket Landes Toulouse
Mondeville Charleville
Arras Nantes-Rezé
Montpellier Nice
Calais Hainaut Basket

 

 

 

 

 

 

 

A peine les réjouissances de l’Open LFB digérées que les 14 équipes de l’élite poursuivent leur route et ce dès ce soir puisque Angers recevra Villeneuve d’Ascq, qui disputera la Supercoupe d’Europe en milieu de semaine prochaine. Après avoir été surpris à Paris face au Hainaut (défaite 70-55), l’UFAB 49 aura à coeur de redresser la tête face à son public. Mais ce match sera synonyme de retrouvailles pour Camille AUBERT, qui avait évolué dans l’équipe de David GIRANDIERE depuis 2012. Côté villeneuvois, les troupes de Frédéric DUSART ont démarré en trombe avec un large succès contre Lyon (84-55) et voudront poursuivre sur cette lancée.

Demain soir, les Lyonnaises voudront justement se refaire une santé après être passé à côté de son rendez-vous dans la capitale. Il ne fait aucun doute que Marina MALJKOVIC a dû recadrer ses joueuses ces derniers jours. Milica DABOVIC et les siennes devront donc appliquer ses consignes à la lettre. Mais en face, c’est Bourges qui se présentera dans la salle Mado BONNET. Les Berruyères n’abordent pas forcément la saison dans les meilleures conditions puisqu’elles évolueront sans Helena CIAK, Johannah LEEDHAM et peut-être Ana-Maria FILIP, toutes trois blessées. Pour autant, on a souvent vu que le champion en titre savait se dépasser pour laisser son adversaire sur le bord de la route.

Sous la houlette de Miranda AYIM, Basket Landes doit retrouver ses marques. D’autant que les pensionnaires de Saint-Sever ont eu toutes les peines du monde à se défaire de Charleville-Mézières. Pour le derby du sud-ouest contre Toulouse, Iva SLISKOVIC et ses coéquipières devront juste confirmer pour se rassurer. Au TMB, c’est la frustration qui était de mise après la défaite contre Mondeville (64-69). Emilie GOMIS and co. voudront donc se racheter pour se mettre sur une dynamique positive.

Porté par Michelle PLOUFFE, Mondeville a vraiment envie de régaler son fidèle public de la halle BEREGOVOY. Pour cela, l’USOM devra tout mettre en oeuvre afin de faire déjouer Charleville. Les Ardennaises veulent absolument lancer leur saison même si, pour l’instant, il n’y a bien évidemment pas le feu au lac. Reste à savoir si Romuald YERNAUX pourra désormais compter sur les services de Valeriya BEREZHINSKA, préservée le week-end dernier, pour être en mesure d’épauler Alicia DeVAUGHN et Maud MEDENOU dans la peinture.

Malgré une grosse fin de match face à Nice, Arras a dû rendre les armes. Cette fois, c’est un nouveau chapitre qui s’ouvre dans le livre des Demoiselles dans la salle TETELIN. Alix DUCHET et ses copines accueilleront une équipe de Nantes-Rezé en grande forme. Avec le soutien de leurs supporters, elles sont conscientes qu’elles peuvent soulever des montagnes. Mais dans une enceinte qu’elle connait bien, Aija PUTNINA ne se laissera pas submerger par l’émotion et voudra aider les siennes à l’emporter dans le Pas-de-Calais.

Frustré d’avoir échoué de peu lors du Match des Champions face à Bourges (63-60), Montpellier aimerait bien entamer sa saison par un succès à domicile, malgré l’absence supposée de Mistie BASS, qui termine à peine sa prestation de haut vol avec Phoenix. Mais bien que promu en LFB, Nice aimerait bien se mettre dans la peau du trouble-fête de l’exercice 2015-2016. Ambrosia ANDERSON et ses partenaires l’ont d’ailleurs le prouvé en disposant d’Arras. Loin de leurs terres mais dans ce derby du sud, les Provençales voudront l’emporter dans l’Hérault.

La saison dernière, le match entre Calaisiennes et Hennuyères était synonyme de lutte pour le maintien. Cette année, le COB veut repartir de l’avant mais ce n’est pas la lourde défaite face à Nantes-Rezé (93-52) qui a permis à Kevin BROHAN de positiver. Avec un effectif fortement remanié, Calais repart sur des bases différentes et doit rester patient pour que la mayonnaise prenne. C’est un peu la même chose du côté du SAHB puisque seules l’expérimentée Laura GARCIA et la jeune Ophélie BONNEAU n’ont pas quitté le navire. Mais bien emmenées par Porsha ROBERTS, les protégées de Fabrice FERNANDES veulent se donner les moyens de terminer loin de la zone rouge et la victoire contre Angers l’a prouvé.

5 commentaires

  1. Au sujet de Nice, nous ne sommes pas des Provençales mais des Azuréennes… Provençales n’est pas une insulte mais c’est mieux de donner le véritable nom. Issa Nissa <3

    • Effectivement, on peut dire les deux puisque Nice se situe dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

      • Non, les Provençales sont les habitants des départements 13 et les Azuréennes sont les habitants du 06 et du 83.

        • Attention Andrée, la Côte d’Azur ne débutant “officiellement” qu’à Ramatuelle, une partie du 83 appartient à la Provence !

      • On ne peut, et ne doit pas, dire les deux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense