Pages
Adsense

Eurocoupe Poules A à D : Une poule C ultra indécise

Share Button

 Emma Meesseman FIBA EuropeEmma MEESSEMAN a sauvé le Spartak Moscou © FIBA Europe

Poule A :

Besiktas Adana ASKI 87-70
Piestany Spartak Moscou 68-70

Classement :

1. Besiktas 5 pts 3 m
2. Spartak Moscou 5 pts 3 m
3. Adana ASKI 4 pts 3 m
4. Piestany 4 pts 3 m

Poule B :

Udominate Basket Orduspor 68-85
Riga Dynamo Moscou 71-58

Classement :

1. Riga 6 pts 3 m
2. Orduspor 5 pts 3 m
3. Dynamo Moscou 4 pts 3 m
4. Udominate Basket 3 pts 3 m

 

Poule C :

Minsk Enisey 50-53
Chevakata Edirnespor 65-62

Classement :

1. Edirnespor 5 pts 3 m
2. Enisey 5 pts 3 m
3. Chevakata 5 pts 3 m
4. Minsk 3 pts 3 m

 

Poule D :

Lulea Istanbul Üniv. 77-86
Dunav Ivanovo 80-61

Classement :

1. Istanbul Üniv. 6 pts 3 m
2. Dunav 5 pts 3 m
3. Lulea 4 pts 3 m
4. Ivanovo 3 pts 3 m

Deux équipes ont fait un énorme pas vers une possible qualification. Il s’agit de Riga et de l’université d’Istanbul. Les Lettones de Riga ont dominé les Russes du Dynamo Moscou avec 16 points de Sydney CARTER. Elizabeth WILLIAMS (13 points, 11 rebonds) et l’université d’Istanbul ont bénéficié d’un trou d’air suédois lors du troisième quart (25-7 pour les Turques).

Dans les autres rencontres, Orduspor profite de son déplacement en Suède pour occuper la deuxième place provisoire du groupe B. D’Andra MOSS a été déterminante avec 20 points. Malgré une frayeur dans le deuxième quart, les Bulgares de Dunav ont mérité leur victoire face à Ivanovo. Gennifer BRANDON (26 points, 23 rebonds) a été monstrueuse.

Le Besiktas a bien relevé la tête après sa défaite contre Piestany. Dans cette rencontre 100% Turque, le club d’Istanbul, porté par une Cappie PONDEXTER intenable (30 points, 6 passes), est ressorti vainqueur de cette confrontation. Il retrouve le Spartak Moscou en tête du groupe A. Les Russes ont eu du mal à l’emporter à Piestany. Emma MESSEMAN (24 points, 13 rebonds, 4 contres) a été décisive en marquant les 4 derniers points de son équipe.

Minsk pensait tenir sa première victoire. Mais, la fin de match est totalement favorable à Maryia PAPOVA (16 points, 7 rebonds), qui a fait du mal à ses compatriotes, et ses partenaires. Le Succès de Chevakata contre Edirnespor rend ce groupe ultra indécis. Pourtant, les Russes étaient plus que mal embarquées avec un retard de 17 points à l’entame du dernier quart. Britney JONES (16 points) et ses coéquipières n’ont laissé que deux petits lancers francs aux Turques lors de ces 10 dernières minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,749 seconds. Stats plugin by www.blog.ca