Pages
Adsense

Euro 2017 : Les Bleues pressent les Oranjes

Share Button

Marine JOHANNES page Facebook de l'équipe de France féminine de basketballPremière réussie pour Marine JOHANNES ©  Page Facebook de l’équipe de France féminine de basketball

Pays-Bas France 52-76

 

Sous la houlette d’Endéné MIYEM (16 points, 8 rebonds), les Bleues se mettaient encore une fois rapidement en ordre de bataille (2-8, 4′). Vexées, Zera BUTTER (5 points, 3 rebonds) et les Néerlandaises relevaient la tête pour passer un 7-2 aux Bleues (9-10, 6′). D’ailleurs, après 10 minutes de jeu, les deux équipes restaient au coude à coude (15-15, 10′).

A l’image de Marine JOHANNES (15 points à 50%) qui honorait sa toute première sélection avec l’équipe A, la France relançait la machine en quelques secondes (15-20, 11′). Naomi HALMAN (9 points, 2 rebonds) et les siennes parvenaient cependant à se maintenir au contact (19-23, 13′). Mais Gaëlle SKRELA (9 points, 4 rebonds) se muait en capitaine de navire pour mener le jeune trio composé de Marine JOHANNES, Valériane AYAYI (7 points, 11 rebonds) et Aby GAYE (6 points, 3 rebonds) vers le droit chemin qui permettait à la France de mener de 8 longueurs à la pause (27-35′, 20′).

Dans les premières minutes de la seconde période, Kourtney TREFFERS (14 points, 7 rebonds) et ses compatriotes semblaient vouloir revenir dans le coup (31-37, 22′). Endéné MIYEM et sa bande ne l’entendaient pas de cette oreille et sonnaient la fin de la récréation (33-43, 25′). La France faisait parler son expérience mais les locales ne baissaient pas pavillon (“Dans le port d’Amsterdam…”) même si elles savaient que la fin de match serait compliquée. D’ailleurs, à la fin du troisième quart, le score était de 42 à 53 en faveur des Françaises.

Les dix dernières minutes étaient sans appel. Aby GAYE provoquait des fautes qui permettait à ses troupes de prendre leurs distances (44-58, 33′). L’adresse était complètement en berne côté néerlandais alors que les filles de Valérie GARNIER savaient qu’elles avaient déjà de très grandes chances de l’emporter et c’est un euphémisme (45-60, 36′). Que ce soit dans la raquette ou en contre-attaque, Helena CIAK (4 points, 7 rebonds) et Valériane AYAYI contribuaient à mettre la France encore plus à l’abri puisqu’au final, après un ultime panier signé par Johanne GOMIS (3 points, 1 rebond), elle s’impose 52-76 pour terminer cette première phase de qualification invaincue.

5 commentaires

  1. Des jeux de mots en veux-tu en voilà, bravo Thibault ! Et encore merci de ton travail de restitution, on n’a pas idée du temps que cela peut te prendre. De la qualité également chez cette équipe de France, avec une mention spéciale au phénomène “Marine Johannes”, en lui souhaitant de beaux jours sous le maillot tricolore. @+

    • Merci pour ce gentil commentaire mais je ne sais pas à qui j’ai l’honneur 🙂

      • De rien… Je te donne un indice : il m’arrivait, en des temps plus ou moins lointains, de revêtir un costume à dominante jaune-orangée et de faire, moi aussi, du parquet de la halle Tételin mon aire de jeu 🙂

        • Ah Marco !! Excuse-moi, je n’avais pas percuté ! A très vite 😉

  2. Thibaut et non Thibault, excuse-moi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense