Pages
Adsense

La France se fait surprendre par le Japon

Céline DUMERC FIBA Europe

Céline DUMERC et les Bleues démarrent la préparation par une défait © FIBA Europe

France Japon 67-70

 

Porté par le public angevin, l’équipe de France ne s’est pas fait prier pour rentrer dans le vif du sujet à l’occasion de ce premier match de préparation au Tournoi de Qualification Olympique mais les Japonaises étaient également déjà bien affûtées (5-5, 2′). Comme souvent, Valériane AYAYI (11 points, 4 passes décisives) mettait un petit coup d’accélérateur mais Mika KURIHARA (17 points, 5 rebonds) était là pour lui répondre (11-10, 5′). Quelques instants plus tard, Endéné MIYEM (6 points à 100%) se tordait la cheville et devait quitter ses partenaires. Sur le terrain, les deux sélections se rendaient la politesse et ce sont finalement les Nippones qui ont pris l’ascendant après 10 minutes de jeu (22-23, 10′).

A l’entame du deuxième quart-temps, les Bleues avaient repris des couleurs, grâce notamment à leur meneuse Céline DUMERC (13 points, 7 passes décisives) pour compter 4 points d’avance (32-28, 16′). Tout était cependant encore à faire dans cette partie et les coéquipières de Maki TAKADA (18 points, 7 rebonds) le savait pertinemment. La France tenait bon face au jeu rapide proposé par leurs adversaires du soir (37-33, 18′). C’est du moins ce que pensaient les spectateurs de la salle Jean BOUIN puisque les Japonaises passaient à la vitesse supérieure. Mais à 8 secondes du buzzer marquant la fin de la première période, Céline DUMERC prenait ses responsabilités et donnait l’avantage à l’armada tricolore (41-39, 20′).

 En revenant sur le parquet après un repos bien mérité, les filles de Valérie GARNIER montraient davantage de détermination (50-41, 23′). Mais le Japon a une fois retrouvé des ressources insoupçonnées pour revenir dans le coup (52-51, 27′). Par un lancer franc de Yuka MAMIYA (19 points, 6 rebonds), les championnes d’Asie en titre étaient même à 52-52 quelques secondes plus tard. Et c’est finalement sur panier de Paoline SALAGNAC (6 points à 50%) que la France reprenait un très léger avantage au bout de 30 minutes de jeu (53-52, 30′).

Les deux équipes savaient à ce moment que les 10 dernières minutes allaient paraitre une éternité. En manque d’adresse extérieure (25% contre 35%), les Françaises parvenaient à compenser avec une Helena CIAK (17 points, 6 rebonds) en grande forme dans la peinture. Mais aucune des deux équipes n’arrivaient à se départager avant d’aborder les 5 dernières minutes de cette rencontre (63-63, 35′). Au XVIème siècle, Joachim DU BELLAY ventait la douceur angevine mais en ce 26 mai 2016, l’atmosphère était tout simplement irrespirable à Angers dans les dernières minutes de ce match ! Pour dire d’arrêter le chronomètre dans les ultimes secondes, alors qu’elles étaient menées 67-68, les Bleues étaient contraintes de commettre des fautes et d’envoyer les Japonaises sur la ligne des lancers. Mais Yuka MAMIYA ne tremblait pas dans cet exercice et offrait la victoire au Japon (67-70). Les filles de l’équipe de France sont conscientes qu’elles auront encore plusieurs matches pour trouver des automatismes en vue du Tournoi de Qualification Olympique, à commencer par celui face à la Serbie, championne d’Europe en titre, samedi. Notons par ailleurs que Céline DUMERC a également eu une petite alerte au niveau de la cheville. Affaire à suivre !

Allez les Bleues !!!

Adsense
Adsense
Page generated in 0,977 seconds. Stats plugin by www.blog.ca