Pages
Adsense

Coupe de France : Lyon se fait peur mais passe, Bourges sans souci, scénario de “ouf” pour Villeneuve d’Ascq et Charleville stoppe le BLMA

Share Button

Mame-Marie SY-DIOP a offert la victoire à l’ESBVA-LM au bout du suspense © Françoise MASQUELIER

 

Résultats des quarts de finale (04/02/2017) :

Angers Lyon 77-80
Basket Landes Villeneuve d’Ascq 84-85 a. p.
Charleville-Mézières Lattes-Montpellier 68-64
Bourges Mondeville 75-52

 

 

A la recherche d’un second souffle suite à un parcours compliqué en championnat, Angers et Lyon s’affrontaient vendredi soir pour ouvrir les quarts de finale de la coupe de France. Sous l’impulsion de Marie MANE (19 points, 3 rebonds), ce sont les Angevines qui se sont illustrées les premières (26-16, 10′) pour mener de 9 points à la pause (46-37, 20′). Au retour des vestiaires, les Lyonnaises sont parvenues à rectifier le tir, au sens propre comme figuré à l’image d’une Mélanie PLUST en réussite extérieure (17 points dont 5/7 à 3 points) pour inverser la tendance et finalement s’emparer de ma victoire et décrocher leur billet pour le dernier carré.

Pour leur entrée en lice, les Villeneuvoises ont vécu un début de soirée abracadabrantesque ! Car après avoir mené de 9 points à la mi-temps (23-32, 20′), les Nordistes ont vu Queralt CASAS (18 points, 8 rebonds) et la vague landaise revenir en trombe pour faire pratiquement jeu égal durant pratiquement toutes la deuxième période. Mais à 4 secondes de la fin du temps réglementaire, alors que son équipe menait de 2 longueurs (75-72), Cierra BRAVARD (10 points, 3 rebonds) n’inscrivait qu’un seul lancer franc sur les deux qui lui avaient été accordée. Sur la remise en jeu, alors qu’il ne restait qu’une petite seconde au compteur, Julie BARENNES (6 points, 6 rebonds) commettait une faute sur Alina IAGUPOVA (12 points, 5 rebonds) qui s’apprêtait à tirer à 3 points. L’ailière ukrainienne ne flanchait pas et remettait les deux équipes à 75-75, synonyme de prolongation. Dans les derniers instants de cet “extra-time”, alors que l’ESBVA-LM était menée d’un point à 6 secondes de la fin (84-82), Miss IAGUPOVA encore elle ne marquait qu’un lancer sur 2 mais Mame-Marie SY-DIOP (10 points, 9 rebonds) récupérait le rebond et allait marquer en lay-up pour offrir la qualification à ses troupes. Quel scénario !

Quelques heures plus tard, le match entre Charleville-Mézières et Lattes-Montpellier, deux autres écuries du haut de tableau en LFB, a aussi été tendu jusqu’à son terme. Autour d’une Amel BOUDERRA toujours aussi efficace à la mène (23 points dont 5/10 à 3 points) et toujours malgré l’absence d’Alicia DEVAUGHN, les Flammes ont illuminé le début de la partie, notamment en passant un 19-10 dans le deuxième quart-temps (38-31, 20′). En revenant sur le parquet de la Caisse d’Epargne Arena, Sarah MICHEL (15 points, 3 interceptions) et ses partenaires du BLMA étaient bien décidées à revenir dans le coup mais les deux équipes se rendaient la politesse dans le troisième quart (52-44, 30′). Et dans les 10 dernières minutes, les Héraultaises, dont c’était également le premier match dans cette compétition cette saison, ont tout donné pour essayer de refaire leur retard mais il leur a manqué un tout petit supplément d’âme pour y parvenir. Car en face, les Ardennaises tenaient bon et décrochaient à leur tour leur qualification pour les demi-finales, empêchant leurs adversaires du soir de défendre leur titre acquis la saison dernière.

Dans le dur actuellement en championnat, Bourges a réussi à retrouver le sourire et surtout à rassurer son public. Dès l’entame, Clarissa DOS SANTOS (16 points, 6 rebonds) et les siennes montraient qu’elles avaient envie de bien faire (25-12, 10′). Malgré les efforts de Michele PLOUFFE notamment (17 points, 3 rebonds), les Mondevillaises n’arrivaient pas à revenir à la hauteur d’une armada tango qui, bien que décimée, maintenait le cap. Et histoire d’emmagasiner encore davantage de confiance, les filles de Valérie GARNIER, en s’appuyant sur un collectif bien huilé mais également sur le double-double de Kayla ALEXANDER (12 points, 10 rebonds), se payaient même le luxe d’enfoncer encore un peu plus le clou dans le dernier quart pour s’assurer une fin de partie des plus tranquilles. Bourges poursuit donc sa route en coupe de France et n’a pas failli à sa mission pour son entrée dans cette coupe de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense