Pages
Adsense

Final Four Euroligue : La finale ne sera pas 100% russe !

Share Button

A l’image de Candace PARKER, les joueuses turques de Fenerbahce se sont battues jusqu’au bout pour accéder à la finale © Elio Castoria

 

Résultat de la demi-finale du 14 avril 2017 :

Fenerbahce Ekaterinbourg 70-61

 

Pour ce premier match du final four 2017, les deux équipes ont offert un spectacle plein de suspens, et ce jusqu’à la dernière minute ! Alors que Diana TAURASI (26 points, 2 rebonds) ouvre le score pour Ekaterinbourg (0-1, 0’15) sur une faute de Anastasiya VERAMEYENKA (13 points, 6 rebonds), puis impacte le jeu en marquant les six suivants, Fenerbahce ne se laisse pas faire pour autant et continue à coller ses adversaires au score, tenant bon jusqu’à la première pause (10-14, 10’).

De retour sur le parquet, Sandrine GRUDA (5 points, 7 rebonds) ne se prive pas de réduire l’écart avec son ancienne équipe (12-14, 11’15). Par la suite, Fenerbahce trouve le moyen d’égaliser (18-18, 12’45) grâce à un tir à trois points de Pelin BILGIC (6 points, 2 rebonds), avant que Sancho LYTTLE (6 points, 4 rebonds) ne réplique (18-20, 12’53), redonnant l’élan nécessaire aux oranges et noires pour prendre une légère avance avant la fin de la première mi-temps (28-33, 20’).

Mais un si court écart ne suffit hélas pas à garantir la suite d’une rencontre. Ainsi, il ne faut pas attendre longtemps pour que les joueuses de Firat OKUL inversent la tendance (39-37, 24’11) suite à cinq points d’affilés de la part de Anastasiya VERAMEYENKA, qui ouvre la voie à ses coéquipières. Lesquelles suivent d’ailleurs le chemin, notamment Jantel LAVENDER (21 points, 10 rebonds) et Alexandria QUIGLEY (17 points, 3 passes décisives). Malgré un dernier panier d’ Emma MEESSEMAN (2 points, 5 rebonds) pour clôturer ce troisième quart temps, les efforts des joueuses Turques sont payant puisqu’elles terminent celui-ci en tête, bien que de peu (49-46, 30’).

Toujours au coude-à-coude pour ce début de dernière période, les deux équipes sont décidées à en découdre pour décrocher leur ticket pour la finale. Et les plus fortes à ce jeu là semblent être les jaunes et bleues, qui conservent non sans peine l’écart concédé précédemment, avant de l’agrandir (54-49, 32’02) avec Jantel LAVENDER aux commandes. Bien que jouant chez elles, les tenantes du titre se laissent ainsi avoir, pour voir Fenerbahce accéder de peu à la dernière ligne droite avant un possible titre de championnes d’Europe.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,233 seconds. Stats plugin by www.blog.ca