Pages
Adsense

Coupe de France : Bourges domine Charleville-Mézières pour décrocher un nouveau titre

Share Button

Les Berruyères ont décroché une nouvelle coupe de France © BELLENGER/IS/FFBB

 

Finale de la coupe de France :

Charleville-Mézières Bourges 65-75

 

Pour cette finale inédite, ce sont Diandra TCHATCHOUANG (8 points 3 passes décisives) et les Berruyères qui ont ouvert le bal mais Kim MESTDAGH (20 points dont 6/6 à 3 points) et les siennes ne tardaient pas à réagir et à reprendre le match à leur compte (9-7, 4′). Habituée de ces grands rendez-vous, Ingrid TANQUERAY (8 points, 5 passes décisives) permettait à Bourges de rester dans le tempo mais les deux écuries allaient se rendre coup pour coup (12-12, 6′). Quelques minutes plus tard, Clarissa DOS SANTOS (26 points, 6 rebonds) faisait le ménage dans la peinture et contribuait à ce que les Tangos comptent 6 points d’écart à la fin du premier quart-temps (16-22, 10′).

Berruyères et Carolomacériennes remettaient encore un soupçon d’agressivité en ce début de deuxième quart et ce sont les coéquipières de Kayla ALEXANDER (13 points, 7 rebonds) qui tiraient leur épingle du jeu même si la paire US composée de Kaleena MOSQUEDA-LEWIS (10 points, 3 interceptions) et Alicia DEVAUGHN (4 points, 3 rebonds) aidait les Flammes à toujours croire en leurs chances (20-29, 15′). Bourges semblait sûr de son fait alors que Romuald YERNAUX devait recadrer ses troupes sur le banc, leur reprochant d’être trop gentilles. Après ce temps-mort, c’est Alexia CHARTEREAU (8 points à 60%) qui crucifiait l’adversaire ardennais à l’extérieur de la raquette (20-33, 16′). Les Flammes baissaient un peu l’intensité défensive et perdaient trop de ballons pour espérer revenir à la hauteur de Bourges, qui creusait un écart assez important à la pause (26-47, 20′).

A son retour sur le terrain, Amel BOUDERRA (16 points, 11 passes décisives) a, comme souvent, pris ses responsabilités en inscrivant son premier panier extérieur mais Bourges ne paniquait pas (29-49, 22′). C’était le début d’une très longue marche en avant pour Charleville-Mézières, qui, sous l’impulsion de sa meneuse, revenait sous la part des 20 unités de retard (37-49, 24′) et même des 10 longueurs (40-49, 25′). Cette fois, ce sont les Berruyères qui perdaient trop de ballons ou profit des Ardennaises. Un instant plus tard, Clarissa DOS SANTOS et ses coéquipières repartaient sur de bonnes bases (45-58, 29′). Et au terme du troisième quart-temps, les filles de Valérie GARNIER avaient bel et bien repris du poil de la bête (47-63, 30′).

Bourges restait d’ailleurs sur le même rythme de croisière qu’avant la fin de la première mi-temps et franchissait à nouveau la barre des 20 points d’avance (47-67, 33′). Charleville-Mézières ne baissait pas pavillon mais les choses commençaient sérieusement à se compliquer pour Kim MESTDAGH et ses partenaires au fil des minutes dans cette finale. Dans un dernier baroud d’honneur, les Flammes continuaient de faire le métier mais c’est bien Bourges qui s’en allait vers une nouvelle victoire en coupe de France (65-75, 40′) et Clarissa DOS SANTOS était logiquement désignée MVP de cette rencontre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,623 seconds. Stats plugin by www.blog.ca