Pages
Adsense

Euro 2017 : La Grèce fait tomber la Serbie d’entrée, le Monténégro chute face à la Belgique, l’Italie s’offre la Biélorussie

Share Button

Evanthia MALTSI a mené la Grèce vers l’exploit © FIBA

 

Résultats de la journée 1 du 16 juin 2017 :

Groupe A :

Ukraine Rép. Tchèque 59-47
Hongrie Espagne 48-62

 

Classement :

1. Espagne 2Pts 1m
2. Ukraine 2Pts 1m
3. Rép. Tchèque 1Pt 1m
4. Hongrie 1Pt 1m

 

Bien qu’étant devant son public, la République Tchèque ne semble pas avoir pris la mesure de l’événement. Car comme souvent (ou toujours ?), l’Ukraine s’en est remise à une Alina IAGUPOVA déjà bien affûtée (21 points, 7 rebonds) pour faire un beau carnage en première mi-temps (42-23, 20′). Au retour des vestiaires, Kia VAUGHN (16 points, 6 rebonds) et ses copines ont essayer de relancer la machine mais en vain et les locales commencent donc par une défaite.

 

Comme on pouvait s’y attendre, l’Espagne s’en est assez bien sortie face à la Hongrie. Sancho LYTTLE (17 points, 12 rebonds) et ses troupes n’ont d’ailleurs pas mis trop de temps à se mettre en ordre de bataille (8-18, 10′) mais la paire Tijana KRIVACEVIC-Courtney VANDERSLOOT (11 points chacune) a permis aux Hongroises de réduire la marque avant la pause (21-30, 20′). Leurs efforts furent cependant vains puisque les protégées de Lucas MONDELO en remettaient une couche à leur retour des vestiaires sans faire de gros éclat mais en décrochant une victoire méritée sur l’ensemble de la partie.

 

Groupe B :

Biélorussie Italie 60-80
Turquie Slovaquie 69-58

 

Classement :

1. Italie 2Pts 1m
2. Turquie 2Pts 1m
3. Slovaquie 1Pt 1m
4. Biélorussie 1Pt 1m

 

Très bonne entrée en matière pour l’Italie ! Sous l’impulsion de Giorgia SOTTANA (20 points, 4 rebonds), la Squadra Azzura a rapidement montré à son adversaire du jour, la Biélorussie, de quoi elle était capable (28-38, 20′) avant de donner le coup de grâce dans le troisième quart-temps avec un 26-12 dont les coéquipières d’Alexandria BENTLEY (17 points, 4 passes décisives) n’ont pas été capables de se relever.

 

De la même manière, après une première période relativement à sens unique (45-33, 20′), la Turquie a assuré l’essentiel en se défaisant logiquement de la Slovaquie qui, à l’image de Barbora BALINTOVA (17 points, 9 passes décisives), a essayé de redresser la barre en deuxième mi-temps mais le retard accumulé était trop important pour espérer commettre un hold-up.

 

 

Groupe C :

Serbie Grèce 60-69
Slovénie France 68-70

 

Classement :

1. Grèce 2Pts 1m
2. France 2Pts 1m
3. Slovénie 1Pt 1m
4. Serbie 1Pt 1m

 

Sans faire offense aux Grecques, les spectateurs de la Kralovka Arena de Prague ont assisté à une sacrée surprise puisque la Serbie tenante du titre s’est fait battre par une étonnante formation hellène bien emmenée par une Evanthia MALTSI toujours aussi efficace (16 points, 9 rebonds). A 10 minutes de la fin, tout était encore possible (51-53, 30′) mais la Grèce a accéléré le mouvement pour finalement l’emporter de 9 longueurs.

 

 

Groupe D :

Belgique Monténégro 66-64
Lettonie Russie 59-71

 

Classement :

1. Russie  2Pts 1m
2. Belgique 2Pts 1m
3. Monténégro 1Pt 1m
4. Lettonie 1Pt 1m

 

Après l’Italie, la deuxième sensation de ce vendredi est à attribuer à la Belgique, qui débute cet Euro avec une victoire acquise sur le fil du rasoir face aux Monténégrines. Autour d’Emma MEESSEMAN (19 points, 7 rebonds), les filles de Philip MESTDAGH n’ont pas tarder à prendre leurs remarques pour leur premier rendez-vous européen (25-13, 10′). En face, Angelica ROBINSON (19 points, 17 rebonds) et les siennes ont su réagir mais à 6 secondes du terme, Bozica MUJOVIC (5 points, 7 passes décisives) envoyait Kim MESTDAGH (19 points, 3 rebonds) sur la ligne des lancers et dans cet exercice, l’ex-Carolomacérienne ne faisait pas prier et offrait un premier succès aux siennes.

 

Même si elles ont mis du temps à se mettre dans le rythme (17-12, 10′), les Russes ont agi comme un rouleau-compresseur dans le deuxième quart-temps en infligeant un 22-7 à des Lettones médusées. Comme souvent, Elina BABKINA (20 points, 5 passes décisives) a pris ses responsabilités mais Epiphanny PRINCE (19 points, 9 rebonds) était là pour lui répondre sans sourciller. Les deux écuries ont donc fait jeu égal en deuxième mi-temps, scénario amplement suffisant pour que les filles d’Alexander VASIN commencent cet Euro de la meilleure des façons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 3,858 seconds. Stats plugin by www.blog.ca