Pages
Adsense

Euro 2017 : Exploit de la Belgique face à la Russie, la Slovénie se paye les Grecques

Share Button

Ann WAUTERS et les Belges ont réalisé une belle performance © FIBA

 

 

Résultats de la journée 2 du 17 juin 2017 :

Groupe A :

Espagne Ukraine 76-54
Rép. Tchèque Hongrie 70-74

 

Classement :

1. Espagne 4Pts 2m
2. Hongrie 3Pts 2m
3. Ukraine 3Pts 2m
4. Rép. Tchèque 2Pts 2m

 

Une fois de plus, l’Espagne a été sans pitié. On a mis du temps à mettre la machine en route du côté de la Roja (13-15, 10′), la faute notamment à une Taisiia UDODENKO efficace dans la raquette (21 points, 6 rebonds, 5 interceptions). Mais à l’expérience, Alba TORRENS (26 points, 8 rebonds) et ses compañeras (comprenez “partenaires”) n’ont pas paniqué et ont imposé leur rythme à des Ukrainiennes vite dépassées, notamment en deuxième période où elles ont pris un 41-20.

 

Quelques heures plus tard, la Hongrie a réalisé une belle performance. Bien emmenées par une Zsofia FEGYVERNEKY des grands soirs (20 points, 7 rebonds), elles ont disposé de la République Tchèque, leurs hôtes, au terme d’un match à couteau tirés puisqu’à la pause, Tchèques et Hongroises étaient au coude à coude (38-38, 20′). Mais au retour des vestiaires, Nora NAGY-BUJDOSO et ses copines, bien que dominées au rebond (35 contre 38) ont pris le meilleur pour finalement s’imposer de 4 unités et atterrir en deuxième place du classement, à égalité avec l’Ukraine.

 

Groupe B :

Slovaquie Biélorussie 68-59
Italie Turquie 53-54

 

Classement :

1. Turquie 4Pts 2m
2. Italie 3Pts 2m
3. Slovaquie 3Pts 2m
4. Biélorussie 2Pts 2m

 

La Biélorussie a vraiment du mal à se mettre en jambes. Cette fois, les protégées de Nataliya TRAFIMAVA ont été surprises par des Slovaques qui ont joué sans pression et qui ont pu s’en remettre à l’expérience de Zuzana ZIRKOVA (22 points, 5 rebonds) qui a permis aux siennes de s’imposer pour accrocher le wagon de tête dans ce groupe B.

 

Pas de deuxième victoire de suite pour l’Italie mais la Squadra Azzura a de quoi s’en vouloir car elle y était presque face aux Turques. Pourtant, Cecilia ZANDALASINI (23 points, 10 rebonds) était bien rentrée dans le match (17-12, 10′). Mais la Turquie a des ressources insoupçonnées, à l’image de leur joueuse naturalisée Quanitra HOLLINGSWORTH, auteur d’une très belle performance individuelle avec 29 points et 21 rebonds. Elle a été la grande artisane d’un revirement de situation qui a permis à son équipe d’être à +3 après 30 minutes de jeu (42-45, 30′).

 

Groupe C :

Grèce Slovénie 56-59
France Serbie 73-57

 

Classement :

1. France 4Pts 2m
2. Grèce 3Pts 2m
3. Slovénie 3Pts 3m
4. Serbie 2Pts 2m

 

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas pour la Grèce qui, après avoir battu la Serbie ce vendredi (60-69), s’est fait surprendre par la Slovénie. Pourtant, Styliani KALTSIDOU (23 points, 7 rebonds) et ses compatriotes avaient pris le match par le bon bout et comptaient 10 points d’avance à la mi-temps (33-23, 20′). Mais en revenant sur le parquet de la Kralovka Arena de Prague, Teja OBLAK (11 points, 9 rebonds) et les Slovènes ont montré un tout autre visage pour l’emporter dans les dernières secondes. Ce résultat remet en cause l’avenir de ce groupe C !

 

Groupe D :

Monténégro Lettonie 55-76
Russie Belgique 75-76 a. p.

 

Classement :

1. Belgique 4Pts 2m
2. Russie 3Pts 2m
3. Lettonie 3Pts 2m
4. Monténégro 2Pts 2m

 

A l’image de la Biélorussie, les temps sont vraiment durs pour le Monténégro qui, cette fois, n’a vraiment pas été en mesure de lutter face à un adversaire letton revanchard après sa défaite de la veille face à la Russie (59-71). Après une entame de match complexe (23-15, 10′), les coéquipières d’Elina BABKINA (27 points, 7 passes décisives) sont passées à la vitesse supérieure et les Monténégrines n’ont pas réussi à suivre la cadence malgré le nouveau double-double d’Angelica ROBINSON (14 points, 16 rebonds). Grâce à ce succès, la Lettonie croit encore en ses chances de qualification pour les quarts alors que ça s’annonce mal pour le Monténégro.

 

Il faut croire que les Belges aiment les matches à suspense ! Car cet après-midi, les filles de Philip MESTDAGH avaient démarré sur les chapeaux de roue (15-29). Mais Maria VADEEVA et ses coéquipières ont réussi à refaire leur retard. Si bien que, dans les ultimes minutes du temps réglementaire, la Russie a décroché la prolongation, grâce à un panier de Ksenia TIKHONENKO dans la peinture pour arriver à 68-68. Mais dans cet “extra-time), la Belgique, sans doute vexée de ne pas avoir plié la rencontre plus tôt, a repris du poil de la bête et à 30 secondes du terme, Ann WAUTERS (20 points, 9 rebonds) a inscrit le panier décisif, synonyme de victoire et de première place du groupe D pour la Belgique, bien partie pour se qualifier directement, sans passer par la case “barrages”. L’affrontement face à la Lettonie lundi le confirmera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,577 seconds. Stats plugin by www.blog.ca