Pages
Adsense

WNBA : New York freine Connecticut

Share Button

Très gros match de Tina CHARLES © WNBA

 

 

Los Angeles Indiana 80-62
Atlanta San Antonio 88-75
Seattle Chicago 83-94
New York Connecticut 96-80
Washington Atlanta 100-96 (a.p)
Minnesota Dallas 100-74
Phoenix Indiana 77-84
Los Angeles Chicago 80-82
San Antonio Indiana 85-61

 

Classement :

1. Minnesota 89 % 16 V – 2 D
2. Los Angeles 70 % 14 V – 6 D
3. Connecticut 57 % 12 V – 9 D
4. Washington 57 % 12 V – 9 D
5. Phoenix 55 % 11 V – 9 D
6. New York 53 % 10 V – 9 D
7. Dallas 46 % 10 V – 12 D
8. Atlanta 45 % 9 V – 11 D
9. Seattle 45 % 9 V – 11 D
10. Indiana 38 % 8 V – 13 D
11. Chicago 38 % 8 V – 13 D
12. San Antonio 14 % 3 V – 18 D

 

Avec le all star break de ce week-end, toutes les franchises étaient sur le pont cette semaine. Mais, le classement n’a pas connu de grands chamboulements.

Minnesota conserve le leadership de la ligue avec son succès sur Dallas. Le Lynx a parfaitement contrôlé le match avec notamment son duo all star : Maya MOORE (23 points, 9 rebonds) et Sylvia FOWLES (24 points, 12 rebonds).

Large vainqueur d’Indiana, Los Angeles a connu une déconvenue contre Chicago, pourtant une équipe en difficulté. Cette coupure n’arrive pas forcément au bon moment puisque les partenaires de Courtney VANDERSLOOT (14 points, 14 passes) restent sur 4 victoire en 5 matchs.

Victorieux d’Atlanta après prolongation, Washington et Kristi TOLIVER (29 points) reviennent à hauteur de Connecticut qui est totalement passé à côte sur le parquet de New s’y inclinant de 16 points. Tina CHARLES a éteint le Sun à elle toute seule finissant la rencontre avec un énorme double-double (28 points, 17 rebonds).

Indiana confirme qu’il s’agit d’une équipe qui joue sur courant alternatif. Le Fever a d’abord coulé à Los Angeles. Avec un nouveau gros match à Phoenix, les coéquipières d’Erica WHEELER (20 points, 7 passes) avaient coupé leur série de 5 défaites consécutives. Mais, cela fut de courte durée puisqu’Indiana est retombé dans ses travers contre San Antonio.

A noter que Rebekkah BRUNSON (Minnesota) et Sugar ROGERS (New York) prennent la place de Brittney GRINER et d’Elena DELLE-DONNE, toutes deux blessées et forfait pour le All star game.

Agée de 35 ans, la joueuse du Lynx fera sa quatrième apparition dans le match des étoiles. Cela fera, en revanche, une première pour Sugar ROGERS qui est dans sa 5ème année dans la ligue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,468 seconds. Stats plugin by www.blog.ca