Pages
Adsense

MAIF Open LFB 2018 : Le week-end se termine par un succès du Hainaut Basket

Share Button

Ashley BRUNER est la grande artisane de la victoire hennuyère © BELLENGER/IS/FFBB

 

 

Hainaut Basket La Roche-Vendée 70-63

 

Inconnues jusqu’ici en France, Uju UGOKA (13 points, 13 rebonds) et Jasmine BAILEY  (14 points, 4 rebonds) faisaient parler d’elles dès les premières secondes en inscrivant les deux premiers paniers pour La Roche-Vendée (0-5, 1′). Mais en s’appuyant sur sa force collective, le Hainaut Basket ne perdait pas de temps à se mettre en ordre de bataille (6-7, 3′). Il en fallait davantage pour inquiéter Soana LUCET (14 points à 50%) et ses troupes, qui reprenait le dessus au milieu du premier quart-temps (7-12, 5′). Les défenses étaient mises à l’épreuve de chaque côté du terrain mais à ce jeu-là, le RVBC conservait son avance (9-15, 7′) car l’adresse manquait dans les rangs amandinois. Si bien qu’à la fin du premier quart-temps, ce sont les Yonnaises qui menaient les débats (10-17, 20′).

Le RVBC ne baissait pas le rythme au début du deuxième quart, bien au contraire ! Mais au son des “¡Vamos!” scandés par sa capitaine Laura GARCIA (19 points à 69%), le Hainaut ne voulait pas abdiquer (14-23, 12′). Ca se compliquait toutefois pour les Nordistes quand les Vendéennes passaient la barre des 10 points d’avance, suite à un panier d’Uju UGOKA en lay-up (17-27, 14′). Cet écart à 2 chiffres était effacé par l’expérience de Pauline AKONGA (17 points, 2 rebonds), qui allait provoquer une faute sous le cercle pour inscrire 2 lancers qui permettait au SAHB de revenir dans le coup (22-28, 15′), d’autant qu’Ashley BRUNER (22 points, 7 rebonds) inscrivait un panier au buzzer pour galvaniser ses troupes à 3 minutes de la pause (25-29, 17′). Sans trembler, Mariame DIA (7 points, 5 rebonds) mettait fin au regain d’énergie hennuyer (27-32, 18′) mais rien n’était fait puisque Miss BRUNER prenait encore ses responsabilités en marquant un panier extérieur juste avant la pause et, quelques possessions plus tard, redonnait l’avantage aux siennes (35-34, 20′).

En marquant les 4 premiers points de la seconde période, Pauline AKONGA et Ashley BRUNER ont montré que le SAHB allait poursuivre son effort (39-34, 21′). Même si, encore une fois, Mariame DIA essayait de relancer son équipe, celle-ci semblait en panne d’inspiration depuis son retour sur le parquet de la salle Pierre DE COUBERTIN (41-36, 23′). A coup sûr, Fabrice FERNANDES, le coach hennuyer, avait dû demander à ses joueuses de montrer un visage plus offensif et le moins que l’on puisse dire, c’est que sa consigne a été respectée puisqu’au bout de 6 minutes dans le troisième quart-temps, le Hainaut Basket avait encore plus creusé l’écart, grâce notamment à Jenny FOUASSEAU (6 points, 3 interceptions) pour mener 52-40. Après avoir essuyé un petit éclat, Uju UGOKA et ses partenaires poussaient un grand “ouf !” de soulagement quand les Yonnaises revenaient à -9 (54-45, 27′) et même -7 (54-47, 28′). Une fois encore, le SAHB relevait la tête en terminaient finalement le troisième quart avec 8 points d’avance (57-49, 30′).

Au vu du panier inscrit par Jasmine BAILEY peu de temps après le retour des 10 actrices sur le terrain, La Roche-Vendée n’avait pas l’intention de se laisser marcher dessus dans les 10 dernières minutes mais en face, Pauline AKONGA lui répondait comme le berger à la bergère (60-51, 31′). Il restait encore beaucoup de temps à jouer dans ce dernier match du MAIF Open LFB 2018 et les protégées d’Emmanuel BODY le savaient et croyaient encore en leurs chances de commettre un hold-up (62-58, 34′). Ca promettait une fin de partie haletante, d’autant que Soana LUCET pour son retour dans l’élite, prenait ses responsabilités en marquant dans la raquette pour revenir à 3 unités des Amandinoises mais le sursaut vendéen était calmé, une fois de plus, par Ashley BRUNER (65-60, 36′). L’atmosphère était devenue irrespirable dans les ultimes minutes mais quand Bintou MARIZY (4 points, 3 passes décisives) et Laura GARCIA prenaient les choses en main, Le RVBC prenait un coup derrière la tête et dans les 2 dernières minutes, la marque n’évoluait plus, permettant au Hainaut Basket de s’imposer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense