Pages
Adsense

LFB : La journée 6 du 25 novembre 2018

Share Button

Margaux GALLIOU-LOKO sera de retour à Charleville-Mézières mais sous les couleurs tarbaises © Romain CHAIB

 

Programme de la journée 6 du 25 novembre 2018 :

Nantes-Rezé Bourges
Charleville-Mézières Tarbes
Lyon ASVEL F. Basket Landes
La Roche-Vendée Villeneuve d’Ascq
Landerneau B. B. Hainaut Basket
Mondeville Lattes-Montpellier

 

A peine sorties de la dernière vague de qualifications à l’Euro 2019 que certaines joueuses doivent se replonger dans la frénésie du championnat de LFB. C’est le cas des internationales tricolores qui, de retour des Ardennes, vont prendre la direction de la Loire-Atlantique pour affronter Nantes-Rezé. A domicile, le NRB a souvent posé des problèmes aux Tangos et seraient bien inspirées de créer l’exploit, surtout que lors de la précédente journée, elles avaient échoué de peu chez le vice-champion de France, Tarbes (60-57). Côté berruyer, la clé résidera dans le niveau de forme physique des troupes d’Olivier LAFARGUE, mais qui sera sans doute annihilé par l’envie de décrocher une nouvelle victoire.

Belle affiche en perspective du côté de la Caisse d’Epargne Arena puisque Charleville-Mézières recevra justement les Tarbaises. Les filles de Romuald YERNAUX sont réellement à la recherche d’un second souffle dans cette dernière ligne droite avant de refermer le chapitre 2018. Mais pour cela, les Ardennaises devront faire face à un gros morceau. Car, même si les résultats sont sans doute en deçà des espérances du début de saison, le TGB aimerait également se relancer et, par la même occasion, se rapprocher du Top 5.

Beau match à prévoir également du côté de la salle Mado BONNET où Lyon ASVEL Féminin accueillera Basket Landes. Toutes compétitions confondues, les Rhodaniennes restent sur une série de 4 victoires consécutives et ne comptent absolument pas s’arrêter en si bon chemin. Pour cela, les joueuses de Valéry DEMORY devront rester sérieuses pour venir à bout d’un concurrent direct au classement. Car même si, dans la vie, Céline DUMERC est amie avec le Président Tony PARKER, elle ne fera aucun cadeau aux locales et portera, comme toujours, les Landaises à bout de bras pour pousser le bouchon (lyonnais, évidemment) un peu plus loin en revenant sur le podium.

A la recherche d’un deuxième succès cette saison, La Roche-Vendée donnera tout face à un gros morceau de ce championnat, Villeneuve d’Ascq. Pour cela, le RVBC pourra notamment compter sur Uju UGOKA ou encore Jasmine BAILEY pour essayer de poser des problèmes à l’ESBVA-LM. Mais, même loin de son Palacium adoré, l’équipe nordiste ne se laissera pas surprendre et malgré l’absence de Shante EVANS (convoquée avec la Slovénie), Frédéric DUSART a profité de cette fenêtre européenne pour travailler les prochaines échéances, à commencer donc par le rendez-vous de cet après-midi.

“Quand l’extrême ouest encontre le nord”, ça pourrait être le titre d’un film mais en l’occurrence, il s’agit ici d’une rencontre qui devrait être le théâtre d’une belle opposition entre Landerneau Bretagne Basket et le Hainaut Basket. Car même si Joyce COUSSEINS-SMITH aura le plaisir de revoir certaines de ses anciennes coéquipières, elle laissera les sentiments au vestiaire pour essayer de faire déjouer Laura GARCIA et ses copines à la Cimenterie. De leur côté, les Hennuyères, après 3 défaites consécutives, que ce soit en coupe de France ou en championnat, aimeraient bien retrouver le sourire dans le Finistère.

Dans le même temps, maintenant que Kristen MANN est de retour après un passage d’une dizaine de jours loin des parquets pour des raisons personnelles ainsi que Shona THORBURN qui revient de blessure mais toujours en l’absence de Kimberley GAUCHER-SMITH, c’est une équipe de Mondeville sur une jambe qui devra jouer face à l’un des leaders, Lattes-Montpellier. Même si les problèmes rencontrés en coulisses depuis plusieurs semaines ne sont pas encore officiellement résolus, le BLMA s’attachera d’abord au côté sportif pour tenter de s’imposer dans le Calvados, en s’appuyant notamment sur l’apport de sa dernière recrue, Olesia MALASHENKO-DEMIRKIRAN.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense