Pages
Adsense

LFB : Le Nantes-Rezé Basket se projette sur le long terme

Share Button

 Le président Jean Pierre CIGLIA lors de l’arrivée d’Aurélie BONNAN en présence de Clarince DJALDI-TABDI © Nantes Rezé Basket

Alors que les Déferlantes affrontent actuellement du gros temps, entre les blessures de joueuses majeures Briana DAYMichaela STEJSKALOVA et Maud MEDENOU, le retrait du coach emblématique Emmanuel COEURET et de son adjoint Stephane JARNOUX, l’arrivée d’une joueuse Rachel HOLLIVAY et d’un nouveau binôme aux manettes, composé d’Aurélie BONNAN et Alexandre TAUNAIS, le Président Jean-Pierre CIGLIA, arrivé en début de saison pour palier au départ de son prédécesseur pour raisons professionnelles, a lancé le projet  “Prenez le rebond” pour offrir une nouvelle dimension au basket féminin de haut niveau, étant le sport collectif numéro un en Loire-Atlantique (46 % des effectifs des licences FFBB du C. D. 44) et ce, sans préjuger du résultat des play-down à venir.

Fort du simple constat de la dernière place des budgets de LFB, le Président et son équipe veulent combler le retard du sponsoring privé auprès des potentiels mécènes en s’appuyant sur l’histoire du club, comme l’a expliqué le dirigeant :

Dans l’élite du basket féminin professionnel français depuis maintenant 10 ans, le Nantes-Rezé Basket (NRB) arrive aujourd’hui à un tournant. Malgré un spectacle sportif de haut niveau et des résultats honorables, y compris en coupe d’Europe” et ses potentiels “Un spectacle sportif de haut niveau, mettant aux prises les meilleures joueuses évoluant en France et en Europe. A la Salle Métropolitaine de la Trocardière à Rezé, une enceinte magnifique de 4300 places assises, parmi les plus belles salles dédiées au basket en France, équipée des meilleurs supports visuels (panneaux LED, Cube central, …) pour la promotion des marques. Dotée d’espaces VIP capables de rassembler les Partenaires et leurs invités lors des matchs mais aussi dont ils peuvent bénéficier pour organiser leurs réunions, séminaires ou formations tout au long de l’année. Avec la capacité d’entretenir et de développer leur réseau business mais aussi de partager les moments de convivialité avec les autres Partenaires, les joueuses, le staff du Club et ses dirigeants.

Côté sportif, l’objectif reste le maintien en LFB à l’issue des play-down, mais une relégation ne remettrait pas en cause ce projet. Quant à l’avenir des coaches, Emmanuel COEURET et Stephane JARNOUX, le Président n’a pas exclu que l’intersaison se fasse avec eux, rappelant que les deux entraîneurs sont toujours sous contrat avec le NRB la saison prochaine. La fin des play-down le 3 mai prochain permettra d’avoir une meilleure vision de l’avenir sportif des Déferlantes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense