Pages
Adsense

LFB : Bourges relance la course au sommet

Share Button

Katherine PLOUFFE et Basket Landes ont été intraitables avec Tarbes, lors du derby du Sud Ouest – Crédit Photo : Romain CHAIB

Résultats de la journée 7 des 29 et 30 Novembre 2019 :

Lattes Montpellier Bourges 63-80
Lyon Charleville 89-79
Landerneau Charnay 70-60
Basket Landes Tarbes 89-45
Villeneuve Nantes Rezé 71-63
Saint Amand La Roche Vendée 65-74

Classement :

1. Lattes-Montpellier 13Pts 7m
2. LDLC ASVEL F. 13Pts 7m
3. La Roche-Vendée 12Pts 7m
4. Bourges 12Pts 7m
5. Basket Landes 12Pts 7m
6. Landerneau B. B. 11Pts 7m
7. St Amand 10Pts 7m
8. Tarbes 10Pts 7m
9. Villeneuve d’Ascq 9Pts 7m
10. Charleville-Mézières 8Pts 7m
11. Charnay 8Pts 7m
12. Nantes-Rezé 8Pts 7m

Il fallait bien que cela arrive pour les Héraultaises : lors d’un match dont le coup d’envoi a été donné par Valérie GARNIER, et où Brian AGLER était présent dans les tribunes, Bourges a dominé son sujet (63-80), et a mis fin à l’invincibilité de Lattes Montpellier.

Du coup, les Lyonnaises, qui ont battu Charleville, (89-79), qui n’alignait pas encore sa toute dernière recrue, reviennent à hauteur des Héraultaises au général, ces dernières gardant le leadership au pointaverage particulier.

Derrière le duo de tête, Bourges revient à une longueur en compagnie de La Roche Vendée, qui s’impose à Saint Amand (74-65), les Nordistes ayant enregistré le retour de Jenny FOUASSEAU, mais évoluant sans Marina SOLOPOVA, blessée.

Berruyères et Vendéennes sont également en compagnie de Basket Landes qui, lors du derby du Sud Ouest, n’a fait qu’une bouchée de Tarbes (89-45).

Si Tarbes, comme Saint Amand, ont tendance à bien plonger ces derniers temps, ce n’est pas le cas de Landerneau qui, lors d’une rencontre face à Charnay, où nous avons assisté au duel entre deux nigérianes, Ezinne KALU d’un côté et Promise AMUKAMARA de l’autre, les Bretonnes ont dominé les Bourguignonnes (70-60), et demeurent dans la première moitié de classement.

A l’inverse, Charnay reste dans la zone rouge, en compagnie de Charleville, mais aussi de Nantes Rezé qui, lors du match de la peur, où les Nanto-Rézéennes évoluaient sans Paola FERRARI, se sont inclinées à Villeneuve (63-71) qui, devant la maman d’Emma MEESSEMAN, a retrouvé des couleurs, même s’il demeure en convalescence.

En résumé, ce championnat est toujours aussi passionnant, et tout demeure possible, en haut comme en bas, après (déjà) sept journées disputées !!

Un commentaire

  1. Bourges avait trouvé la solution :”” les barbelés “pour contrer Stéphanie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,533 seconds. Stats plugin by www.blog.ca