Pages
Adsense

Euroligue : Une journée charnière pour les clubs français

Share Button

Stephanie MAVUNGA (BLMA(Stephanie MAVUNGA et le BLMA ont un joli à joué en Russie © FIBA

 

Journée 10 :

Poule A :

Ekaterinbourg Venise
Cukurova Prague
Bourges Riga
Braine Orenbourg

 

Bourges avec quelle équipe face à Riga ?

Déjà touché par de nombreux pépins physiques (absences d’Alexia DUBIE et d’Ana DABOVIC), Bourges a vu un autre nom venu rallongé son infirmerie depuis ce week-end : celui d’Elin ELDEBRINK. La Suédoise est revenue des Ardennes avec une entorse de la cheville droite après un contact avec Amel BOUDERRA. Bilan : Olivier LAFARGUE pourrait se retrouver sans réelle meneuse face à Riga et ne présenter que 6 pros ce soir au Prado. Ce poste pourrait être confié à Sarah MICHEL avec, comme doublure, la jeune pensionnaire du centre formation, Pauline ASTIER. Malgré ces soucis, Bourges se doit de battre le dernier du groupe, qui a infligé la seule défaite à Ekaterinbourg, pour rester au contact d’Orenbourg.

Les Russes, à la lutte avec les berruyères pour les places 3 et 4, sont en Belgique pour y affronter Braine. A l’aller, les belges avaient longtemps rivalisé avant de craquer dans les dernières minutes. Braine découvrira un nouveau visage par rapport à l’aller, celui d’Anastasiya VERAMEYENKA. La Biélorusse est venue renforcer un secteur intérieur qui présentait quelques lacunes. Avec deux longueurs de retard sur le duo Bourges-Orenbourg, les Belges n’ont plus le droit à l’erreur.

Ekaterinbourg et Prague sans soucis cette semaine ?

Les deux cadors de cette poule vont se donner rendez-vous la semaine prochaine lors du match qui décidera de la première place. Mais, avant cela, ces deux équipes ont une rencontre à aborder. Ekaterinbourg reçoit Venise. La formation russe n’a finalement été que très peu inquiétée depuis le début de la compétition, surtout à domicile. Les Italiennes sont-elles capables de réaliser l’exploit ? Très compliqué.

Très difficile aussi pour Cukurova face à Prague. Pour rappel, les Tchèques n’avaient fait qu’une bouchée des Turques à l’aller avec un score sans appel de 82 à 28. Les partenaires de Cristina OUVINA sont très impressionnantes et apparaissent comme la seule équipe capable de bousculer Ekaterinbourg. Coté Turque, cette première participation à l’Euroligue ne tourne pas de la meilleure manière. La récente arrivée de l’internationale turque, Lara SANDERS, est venu densifier un roster en mal de résultat significatif.

 

Poule B :

D. Koursk Lattes-Montpellier
Gdynia Fenerbahce
Sopron Gérone
LDLC ASVEL Féminin Schio

 

Destins croisés pour Lattes-Montpellier et LDLC ASVEL féminin ?

Les 2 clubs français de cette poule peuvent réaliser de jolis coups en cas de victoire cette semaine. En effet, chaque équipe peut donner un coup de main à l’autre : le BLMA à Koursk et LDLC ASVEL féminin contre Schio. Ces 4 équipes occupent les places 2 à 5 et sont donc toutes concernées par une possible qualification en quart de finale.

Le BLMA sera le premier à jouer ce mercredi après-midi à Koursk. Le club russe est très loin de son objectif et est très difficilement reconnaissable cette saison. Les deux dernières rencontres, perdues largement à Lyon (-25) et (-17 à Schio), le prouvent. Tout le contraire finalement des joueuses de Thibaut PETIT qui aiment bien faire tomber les têtes, déjà Koursk et le Fenerbahce à l’aller. Les Lattoises ont montré à Sopron qu’elles peuvent être très dangereuses hors du palais des Sports de Lattes. Elles vont être revanchardes après la défaite en championnat ce week-end à Landerneau. Le BLMA peut s’appuyer sur Gabrielle WILLIAMS, très en forme actuellement.

Lyon a, peut-être, eu son match référence à Gérone avec cette courte mais précieuse victoire. Elle a surtout marqué le retour d’Alysha CLARK après une longue absence. Le début d’une nouvelle compétition ? Cette rencontre face à Schio sera très certainement le baromètre du nouveau LDLC ASVEL féminin dans cette compétition. Mais, l’objectif du club du Président Tony PARKER est une participation au quart de finale. Mais, pour cela, la route est longue et doit passer par un succès face aux Italiennes coachées par Pierre VINCENT.

Le grand gagnant de cette journée pourrait bien être le Fenerbhace. La formation turque, en déplacement à Gdynia, regardera avec attention les résultats des deux rencontres citées plus haut. Le Fener est favori est peut prendre une réelle option pour la première place.

Le match de la dernière chance

Présent sur les deux derniers Final 4, Sopron déçoit et occupe actuellement la dernière place de ce groupe. Cette rencontre face à Gérone semble être la dernière chance de la formation hongroise pour espérer une place dans le Top 4. Gérone est également une déception. Avec un effectif de qualité avec Sonja CASIC (ex Petrovic) ou encore l’éternelle Laia PALAU, la formation espagnole n’est pas à sa place. Pour espérer une remontada, Gérone a fait revenir au pays Marta XARGAY. De quoi repartir de l’avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,580 seconds. Stats plugin by www.blog.ca