Pages
Adsense

LFB : Le Président de Perpignan Basket 66 fait un état des lieux

Share Button

Ligue 2_2013-2014_Hervé REGIOR (Perpignan)_Michel CLEMENTZLe dirigeant catalan était reçu par le CNOSF cette semaine © Michel CLEMENTZ

Alors que la majorité des équipes de LFB a pratiquement bouclé son recrutement pour la saison prochaine, celle de Perpignan espère toujours pouvoir revenir dans l’élite et pour cela, les dirigeants catalans étaient montés à Paris en milieu de semaine. Par la suite, le président du club, Hervé REGIOR, a tenu à exposer la situation actuelle, se voulant par la même occasion assez rassurant :

« Suite au passage au CNOSF, le conciliateur a proposé à la fédération de venir visiter les installations du centre de formation, de vérifier la conformité de ce centre afin de le labelliser. Le conciliateur demande à la fédération d’effectuer cette visite exceptionnelle même si les délais d’inscription sont dépassés car le Perpignan basket 66 a eu des circonstances atténuantes au vu de l’enregistrement de la division auquel il devait effectuer son championnat (LF2). Personnellement je n’ai aucune crainte que notre centre de formation ne soit pas labellisé car nous avons 14 jeunes locales qui sont au centre de formation. La labellisation ne fera aucun doute, si le contrôle est fait dans les règles de l’art.


En ce qui concerne le passage devant la CCG, la présentation des comptes de la saison 2013/2014 et le prévisionnel de la saison 2014/2015 nécessite encore quelques éclaircissement envers la CCG afin de valider la véracité des comptes (attestions institutionnelles pas assez précises dans leur contenu). Je suis en train de tout mettre en oeuvre afin que ces attestations soit remises avant la fin du mois à la chambre de contrôle afin de valider la montée en LFB. En espérant que nos politiques (mairie, conseil général, conseil régional) souhaitent que Perpignan ait une équipe au plus haut niveau et qu’ils donnent les moyens nécessaires afin de pérenniser la pratique du basket au plus haut niveau féminin à Perpignan. Sachez que toute mon équipe se bat avec tous les moyens liés à notre disposition afin que le club puisse jouer en LFB pour la saison 2014/2015. Je les en remercie du fond du cœur. »

Affaire à suivre dans les Pyrénées-Orientales !

6 commentaires

  1. Que je suis naïf ! J’ai cru le club de Perpignan quand il a assuré qu’il ne monterait pas en LFB à l’issue de la saison 2013-2014.
    Comme quoi, les promesses n’engagent que ceux qui les croient et les équipes de LF2 qui s’étaient mobilisées contre la réintégration de Perpignan en LF2 ne se sont pas du tout fait avoir…

    • Et oui encore une fois Perpignan au centre de la saga de l été !!! Que de mensonges !! A un moment donné il faut que la fédération tranche une bonne fois pour toutes. Pourquoi ne pas rattraper Nice alors ?

  2. Donc la fédération est malhonnête car elle refuse un club car il ne respecte aucune règle. Mais par contre Perpignan qui se fout des règles n’est pas malhonnête .
    Chercher l’erreur.
    Quand on regarde son commentaire sur le centre de formation, on voit une nouvelle fois qu’il ne sait pas ce qu’est un centre de formation labellisé. Il ne suffit pas d’avoir des joueuses mais il faut avoir des structures pour permettre une bonne évolution et un suivi scolaire….

    Une nouvelle fois Perpignan se couvre de ridicule.

    En réaction à ton commentaire Denis, on peut dire que la parole d’un dirigeant de Perpignan n’a plus trop de valeur.

  3. Le président de Perpignan est abject , menteur et tricheur. La fédération , si elle avait un peu d’honneur devrait le suspendre à vie!
    C’est honteux de voir un tel individu dans le sport . Tous les clubs de ligue (LFB et LF2 ) devraient le boycotter . Même Nantes et Lyon ne sont pas clairs . Un seul club dans cette situation est resté digne et honnête: Aix en Provence . bravo à ses dirigeants .

  4. LA MOULE vous connaissez quoi du basket.? le président actuel du Perpignan Basket n’est là que depuis cette année et sûrement pas responsable . Il a hérité d’une situation extrêmement compliquée et mérite sûrement autre chose que des insultes. Je pense que c’est une personne pleine de bonne volonté et qui souhaite réellement redresser le club. ON n’a pas le droit d’insulter les gens sans les connaître Mais c’est tellement facile en conservant l’anonymat

    • Et vous , Osvaldo , vous connaissez quoi à l’honnêteté ?
      Dire la vérité n’est pas insulter ,même si ça ne fait pas plaisir . Votre nouveau président a hérité certe d’une situation bancale , mais c’est aussi ce fait qui a mis en péril d’autres clubs respectueux des règles , et ça votre président ne doit pas l’oublier . Il reprend le passif du club , il doit donc l’assumer . Il doit aussi respecter sa parole , qui n’est pas celle de l’ancien président . A ce jour , Gomez doit l’avoir compris ! Cela dit , je souhaite bonne chance à Perpignan pour un retour “normal” avec un peu d’humilité et surtout plus de respect pour les autres . J’aimerais beaucoup pouvoir un jour aller dans votre sens et tenir des propos élogieux envers votre club ! … mais il y a encore du chemin …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense