Pages
Adsense

LFB : Qui reste à Nice et qui s’en va ?

Share Button

LFB_2015-2016_Ambrosia ANDERSON (Nice) 2 vs. Arras_Laury MAHE

Ambrosia ANDERSON est toujours sous contrat avec Nice © Laury MAHE

Après avoir remporté le Challenge Round il y a quelques jours, Nice s’apprête à vivre une saison historique en participant à l’Eurocoupe pour la première fois. Cette étape va s’accompagner de plusieurs changements dans le groupe de Rachid MEZIANE mais aussi des confirmations. Dans une interview accordée à Nice Matin ce week-end (et reprise sur la page Facebook du CNB 06), Laurence LAPORTE, la présidente du Cavigal, a fait un état des lieux des forces en présence et à venir.

Commençons d’abord par les joueuses qui restent. Une des rares certitudes est qu’Ambrosia ANDERSON sera toujours là puisque, quand elle avait posé ses valises dans les Alpes Maritimes l’été dernier, elle s’était engagée pour 2 ans. Les dirigeants azuréens vont tenter de conserver l’Allemande Romy BAR pour former un trio expérimenté. Même volonté vis-à-vis de Courtney HURT mais un doute subsiste lorsqu’on lit ce qu’elle a publié sur Facebook. Isabelle STRUNC sera encore de la partie mais en tant que joueuse amateur et travaillera en parallèle dans la communication.

Au niveau des départs, celui de Hind BEN ABDELKADER vers Cracovie est bien évidemment officiel depuis la semaine mais la meneuse belge ne sera pas la seule à quitter le navire. Djéné DIAWARA ne sera pas conservée car, comme lorsqu’elle était à Villeneuve d’Ascq, le fait qu’elle dispose d’un passeport malien poserait problème au niveau du nombre de joueuses extra-communautaires en Eurocoupe. Plusieurs jeunes devraient également aller chercher de l’expérience, notamment en Ligue 2. D’ailleurs, en ce qui concerne le recrutement, la priorité va aller à la jeunesse. Une meneuse, une ailière et une intérieure seront attendues.

Sur le plan financier, le budget devrait passer d’1,3 à 1,46 million d’Euros. Pour cela, les dirigeants vont s’activer en coulisses afin de trouver de nouveaux sponsors. La salle LEYRIT va quant à elle subir quelques ajustements pour répondre aux règlements de la FIBA. Une salle de musculation va être créée. Les travaux seront achevés durant le troisième trimestre 2016. Une deuxième phase, qui devrait voir le jour au troisième trimestre 2017 permettra d’avoir une buvette et une boutique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,499 seconds. Stats plugin by www.blog.ca