Pages
Adsense

NF1 poule A : Clap de fin sur la saison 2017-2018

Share Button

Les joueuses de La Tronche-Meylan sont prêtes pour une grosse fin de saison © BCTM Féminin

 

Les résultats de la 22ème journée :

Limoges Feytiat 54-62
Roanne ASVEL Villeurbanne 68-59
Centre Fédéral Brive 62-60
La Tronche-Meylan Perpignan Le Soler 64-58
Monaco B.A. Colomiers 87-62
Orthez Voiron 58-70

 

Le classement final :

1. La Tronche-Meylan 22m 41pts
2. Orthez 22m 38pts
3. Roanne 22m 38pts
4. ASVEL Villeurbanne 22m 37pts
5. Feytiat 22m 37pts
6. Monaco B.A. 22m 36pts
7. Voiron 22m 34pts
8. Colomiers 22m 34pts
9. Perpignan Le Soler 22m 29pts
10. Brive 22m 27pts
11. Limoges ABC 22m 26pts
12. Centre Fédéral 22m 24pts

 

Samedi soir aux alentours de 22 heures, le rideau se baissait sur la saison régulière de la poule B de NF1. La saison est donc terminée hormis pour La Tronche-Meylan et Orthez qui essaieront d’accéder à la Ligue 2 à partir du 28 avril et les U16 du Centre Fédéral qui tenteront de conserver le titre de championne d’Europe acquis par la génération précédente.

Pour les 8 autres équipes, l’heure du repos a sonné et les vacances devraient arriver à grands pas, même si dirigeants et staff technique s’activent pour dessiner les contours des effectifs de la saison 2018-2019.

Petit bilan d’une saison riche en rebondissements et qui aura tenu toutes ses promesses.

La Tronche-Meylan, 1er, qualification en phase finale, en finale du Trophée Coupe de France :

En janvier, Mickaël CORTAY l’entraineur, nous avais confiés le fait de vouloir rester en haut de tableau. L’objectif est plus que rempli pour les iséroises qui vont retrouver les phases finales comme la saison précédente. Grâce à une assise défensive solide avec seulement 55 points encaissés moyennes, les rouges et blanches finissent donc à la première place de la poule A alors que le groupe avait perdu des cadres en fin de saison passée (Guiday MENDY, Charline FREMINET-SERVAGE et Mathilde ROCHE (revenue aux bons souvenirs en février).

Avec un effectif jeune, le staff technique a réussi à transcender ses troupes pour réaliser un coup double et se hisser en finale du trophée Coupe de France.

Les prochaines semaines s’avèrent donc difficiles mais pourraient mener les joueuses vers des sommets jamais atteints pour le basket des Alpes.

Note de la rédaction de Postup.fr : 18/20

Orthez, 2ème, qualification en phase finale :

Orthez aura réalisé une première phase quasi-exceptionnelle. Avec une équipe renouvelée à 50%, une poste 1, Margaux LAGARDERE obligée de rallier la capitale durant la semaine pour travailler, l’inquiétude pouvait être de mise en ce début de saison. Force est de constater que Paco LAULHE, l’entraineur béarnais, possède des dons de magiciens. Avec une première phase quasi-parfaite, les coéquipières de Valérie DUBOIS auront eu quelques sueurs froides lors des matchs retours mais ce sont bien elles qui accompagneront La Tronche-Meylan lors des phases finales.

Grâce à une raquette bien contrôlée avec deux joueuses à plus d’1m90 (Naura EL GARGATI et Daneka TUINEAU), un fighting spirit de tous les instants et à des supporteurs exceptionnels, Orthez réalise une saison en or.

Note de la rédaction de Postup.fr : 18/20

Roanne, 3ème, 1/4 de finaliste du trophée Coupe de France :

Rageant ! Non-qualifié pour les phases finales de NF1 du fait du point-average, le club de la région Rhône-Alpes pourra nourrir des regrets. D’autant plus qu’il y a 15 jours, le club a laissé les deux points de la victoire au Centre Fédéral… qui n’avait pas gagner le moindre match de la saison !

Cependant, Roanne réalise tout de même une excellente saison car malgré la descente en NF1, Olivier HIRSCH avait su conserver un noyau dur de joueuses de l’expérience LF2, chose extrêmement importante quand on sait que chaque équipe peut signer seulement 4 joueuses mutées chaque année. Avec un effectif sans réel poste 5, le pari de jouer small-ball c’est donc avéré payant et Roanne termine sur le podium. De bon augure pour les années à venir pour tenter pourquoi pas de retrouver de la LF2 hall VACHERESSE.

Note de la rédaction de Postup.fr : 16/20

ASVEL Villeurbanne, 4ème :

Déception pour les banlieusardes lyonnaises. Dans une poule A certes dense, l’objectif d’une qualification en phase finale n’est pas atteint.

Plusieurs facteurs pour expliquer cet échec : les matchs perdus face à des adversaires prenables (Brive, Colomiers, Feytiat…) et l’importante épidémie de blessure qui toucha l’effectif de Virginie KEVORKIAN en début d’année 2018. Cela est encore plus dur que lors de la dernière journée, la défaite d’Orthez face à Voiron aurait pu permettre aux Tigresses de retrouver le sourire en prenant la 2ème place de la poule mais la défaite face à Roanne vint sonner la fin des espoirs villeurbannais. L’ambition du projet ASVEL (au masculin et au féminin) devrait donner lieu à de futures annonces et on imagine le club du Rhône déjà tourné vers la prochaine saison.

Note de la rédaction de Postup.fr : 14/20

 

Feytiat, 5ème, 1/2 finaliste du Trophée Coupe de France :

Une saison banale, dans le ventre mou de la division pour terminer lors de la 22ème journée à la 5ème place. Cette issue ne devait pas être celle privilégiée par les dirigeants, le staff et les joueuses de Feytiat qui avaient l’ambition d’aller voir un peu plus haut…

Quand on voit que les Feytiacoises ont battu La Tronche-Meylan, étrillées Monaco B. A. à domicile, accroché Orthez et qu’à l’inverse elles se sont lourdement inclinées face à Voiron et qu’elles ont perdu pied sur le Rocher ou à Colomiers, la saison des joueuses de Benjamin VILLEGER ne ressemblait pas à un long fleuve tranquille.

Les coéquipières de Caroline MISSET (extraordinaire sur l’ensemble de la saison avec une adresse redoutable) auront réalisé un joli parcours lors du Trophée Coupe de France, ne pouvant accéder à l’AccorHotels Arena à cause d’une redoutable équipe de La Tronche-Meylan rencontrée en 1/2 finale.

Quel futur pour Feytiat qui pourrait fusionner avec le LABC dès la fin de saison ? A moyen terme, que la fusion ait lieu dans quelques mois ou dans une saison, l’espoir de monter au niveau professionnel, une ambition légitime pour un club de plus en plus ambitieux…

Note de la rédaction de Postup.fr : 14/20

Monaco B. A., 6ème :

Maintien assuré pour le MBA pour sa première saison en NF1, avec le luxe de terminer dans la première moitié de tableau. Un championnat globalement bien maitrisé avec quelques victoires éclatantes (Voiron, ASVEL Villeurbanne ou encore Orthez) mais une seconde phase un peu plus poussive après la désillusion sur le parquet de Feytiat.

Les coéquipières de Leslie FOURNIER ont également perdu sur le parquet de l’Annonciade pour la première fois après plus de deux ans et demi d’invincibilité (le 17 mars face à La Tronche-Meylan).

Malgré tout, le soleil brille sur le MBA et la Principauté et la saison prochaine peut être envisagée sereinement pour les partenaires de la capitaine Morgane PLESTAN.

Note de la rédaction de Postup.fr : 14/20

Voiron, 7ème :

Le futur ex-président, Christophe VIAL, va pouvoir lâcher les rênes du PVBC sereinement grâce au confortable maintien acquis pour l’équipe première (sans oublier celui de la NF2 et l’excellent travail réalisé par Béranger RUOL au sein de la filière formation). Voiron devrait entamer un nouveau cycle afin de retrouver sous les 3 ans le monde professionnel. Cette saison, Pierre GAFFORINI a laissé les commandes de l’équipe à Jeff SALERNO au bout de 4 journées avec pour mission de se maintenir en NF1. Mission 100% réussie pour l’ancien joueur d’Aix-Maurienne qui ne sera malgré tout pas conservé la saison prochaine, la direction sportive souhaitant mettre à la tête de l’équipe un(e) entraîneur(e) issu(e) du monde professionnel.

La bonne saison de l’équipe première appartient en premier lieu au staff et aux joueuses mais également au bouillant public de CHAUTARD mais également aux dirigeants qui ont su regrouper autour d’eux des dirigeants d’entreprises pour supporter à terme un retour aux affaires dans le monde professionnel.

Mention spécial également à Quentin ROLLAND et à l’ensemble de l’équipe communication du club pour la qualité des différents supports d’information.

Note de la rédaction de Postup.fr : 13/20

Colomiers, 8ème :

Une saison paisible pour Colomiers. Jamais inquiétées par une hypothétique descente en NF2, jamais concernées pour lutter avec le top 5 du championnat, les partenaires de Lou MATALY auront réalisé quelques bons coups cependant en étant par exemple les premières à faire chuter Orthez cette saison qui était encore invaincu après 7 matchs. Elles auront également battu Roanne, l’ASVEL Villeurbanne mais elles auront manqué de constance et de régularité pour tenter d’aller voir plus haut.

Note de la rédaction de Postup.fr : 13/20

Perpignan Le Soler, 9ème :

Longtemps relégables, les coéquipières d’Anaïs DELLA-PIETRA auront bataillé jusqu’au bout pour aller chercher le précieux sésame de la 9ème place synonyme de maintien et de troisième saison consécutive en NF1 pour les Catalanes. Cette performance n’aurait pu être envisageable sans l’apport de Laurie DATCHY désignée par l’ensemble des entraineurs de la poule A comme la MVP du championnat. Au vu du CV sportif de la meneuse-arrière, rien de surprenant pour une joueuse passée par le Centre Fédéral ou Villeneuve d’Ascq et qui dominait en LF2 il y a encore quelques saisons.

Toccara ROSS, arrivée en plein hiver aura également permis de rééquilibrer l’équipe sur le terrain et en favorisant les rotations. L’heure est dorénavant aux préparatifs de la saison prochaine avec pour objectif de faire de nouveau vibrer les supporteurs du gymnase PONS…

Note de la rédaction de Postup.fr : 11/20

Brive, 10ème relégué en NF2 :

Qui aurait dit au soir du 13 décembre 2017 que les Brivistes avec un bilan de 5 victoires pour 6 défaites, ne gagneraient plus un match et descendraient tristement en NF2 ?

Romain GARDE, qui effectuait sa première saison en tant qu’entraineur principal, n’aura pas trouvé la recette pour redonner le goût de la victoire à son effectif.

Les coéquipières de Bineta DIOUF, déjà reléguées avant même de disputer l’ultime journée, n’ont même pas réussi à s’imposer face au Centre Fédéral et terminent donc la saison avec 11 défaites consécutives…

Note de la rédaction de Postup.fr : 07/20

Limoges ABC, 11ème, relégué en NF2 :

Cauchemardesque, triste, désolant… Quel qualificatif utiliser pour parler de la saison du LABC ? Ce monument du basket français qui va se retrouver en NF2 ? Un effectif décimé à l’intersaison, des supporters haineux sur les réseaux sociaux du club, une équipe incapable de gagner alors qu’elle avait de nombreuses fois les clés en main…

Tiphaine MELOIS ne méritait pas cela, tant la capitaine aura mouillé le maillot de son club qu’elle aura de nombreuses fois porté à bout de bras.

Les semaines qui vont arriver doivent être constructives afin de faire un vrai audit du club et pourquoi pas d’envisager une fusion avec le voisin Feytiat pour redonner un élan positif au basket limousin…

Note de la rédaction de Postup.fr : 02/20

Centre Fédéral, 12ème :

La génération bleue 2002 a terminé son apprentissage de la NF1 par deux succès face à Roanne puis Brive. Dans le dur lors de la phase aller, la seconde partie de saison donnait l’impression d’être plus maitrisée et les “Bleuettes” étaient plus en capacité d’accrocher leurs adversaires.

L’heure est maintenant à la préparation des championnats d’Europe qui auront lieu à Kaunas en Lituanie. Toute l’équipe de Post Up se joint à moi pour souhaiter le meilleur à ces jeunes joueuses cet été !

Note de la rédaction de Postup.fr : Non-noté

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense