Pages
Adsense

Batabe ZEMPARE (Hainaut Basket) : “Prouver que je peux lutter contre les meilleures joueuses du monde”

Share Button

Batabe ZEMPARE est prête à arriver en LFB © Roberta BANZI

 

Quelques heures après l’officialisation de sa signature au Hainaut Basket pour la saison prochaine, Batabe ZEMPARE a accepté de répondre à nos questions pour se présenter au public français et faire part de ses attentes avec le SAHB.

 

Batabe, peux-tu te présenter au public français ?

Je m’appelle donc Batabe ZEMPARE, je suis née à Brooklyn, dans l’Etat de New York. Je suis de descendance ghanéenne. J’ai effectué la majeure partie de ma formation au Ghana, en Afrique de l’Ouest. J’ai commencé à jouer au basketball en compétition aux environs de 13 ans. Je suis ensuite allé au Chaparral High School (l’équivalent du lycée, ndlr) de Scottsdale, dans l’Arizona. Puis, j’ai effectué mon cursus universitaire dans l’Université de California State, à Bakersfield.

 

Malgré ton jeune âge, tu as déjà joué dans 3 pays européens différents. Que peux-tu nous dire de ces expériences ?

Le fait d’avoir joué en Bulgarie et en Finlande lors de ma première année en tant que basketteuse professionnelle puis en Italie lors de ma deuxième année m’a beaucoup appris sur moi-même et m’a permis de devenir quelqu’un de meilleur. En Bulgarie, c’était difficile parce que j’étais très inexpérimentée et je me suis blessée au genou. J’ai donc été absente pendant 2 mois. Mais au moment de Noël, les dirigeants ont décidé de se passer de mes services. A cette période, j’ai commencé à douter de moi-même mais avec la Grâce de Dieu et l’aide d’un super agent, j’ai eu l’opportunité de rejoindre la Finlande quelques semaines plus tard, ça m’a permis de retrouver de la confiance. L’été dernier, l’Italie m’a permis de grandir encore davantage en tant que joueuse et de faire face à l’adversité. Je savais que ça allait être difficile parce que c’est un championnat où il y a de très bonnes joueuses. Alors le fait de grandir là-bas m’a permis de me montrer à moi-même et de montrer aux autres que je pouvais jouer dans un grand championnat.

 

Il y a quelques semaines, ta désormais ancienne équipe de Vigarano (Italie) a été battue en play-out contre Battipaglia mais s’est rattrapé en match de barrage face à Faenza. Comment l’as-tu vécu ?

La saison dernière à Vigarano a été très particulière. On a perdu 2 de nos joueuses étrangères pour différentes raisons, ça a été très compliqué à gérer. Mais le fait de perdre en play out a été encore plus difficile à avaler. On s’est battues mais malheureusement, on a commis des erreurs techniques préjudiciables. Mais je suis vraiment convaincu que rien n’arrive par hasard. C’est pour cela que je regarde toujours le bon côté des choses. Au final, on a quand même réussi  à se maintenir, c’est ce qui me satisfait le plus !

 

Pourquoi avoir accepté la proposition du Hainaut Basket ?

J’ai accepté cette offre du Hainaut Basket parce que je l’ai prise comme une nouvelle opportunité de me prouver et de prouver aux autres que je peux lutter contre les meilleures joueuses du monde dans l’un des meilleurs championnats de la planète.

 

Que sais-tu du championnat français et quelles sont tes attentes pour la saison prochaine ?

Je sais que le championnat français possède de très bonne joueuses et que c’est une ligue de grande classe et très professionnelle. Mes attentes pour la saison qui vient sont de mettre en place un certain goût de la victoire chaque jour au sein de l’équipe. Je travaillerai dur, peu importe le prix.

 

Merci Batabe et bonne saison avec le Hainaut Basket !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense